Vices rédhibitoires du chat, des maladies mortelles

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance chien et chat > Vices rédhibitoires du chat, des maladies mortelles

Actualité de l'assurance

Assurance Chien et ChatVoir toute son actualité

Vices rédhibitoires du chat, des maladies mortelles

|
Consultations : 798
Commentaires : 0
Quelle est la loi sur les vices rédhibitoires d'un chat ?

Les vices cachés couramment désignés vices rédhibitoires sont des maladies contagieuses, très souvent mortelles. Chez le chat, quatre maladies sont qualifiées en tant que telles à savoir la leucopénie féline (appelée aussi typhus), la péritonite infectieuse, l’infection par le virus leucémogène (sous le nom de leucose féline) et l’infection par le virus de l’immuno-dépression.

Législation sur les vices rédhibitoires du chat

La loi sur les vices rédhibitoires du chat a été promulguée et appliquée en vue de protéger les acheteurs de ces animaux de compagnie. En principe,  elle vise à éviter toute fraude et malhonnêteté de la part des vendeurs de chat. Notons que la vente d’un animal atteint d’une maladie incurable est l’une des fraudes les plus courantes. Cela donne aux clients la possibilité de se faire rembourser au cas où une telle incidence venait à se présenter.

Toutefois, le droit de jouissance est soumis à certaines conditions. En effet, pour attester qu’un chat était contaminé avant la vente, le client doit présenter un certificat de suspicion délivré par un vétérinaire. Pour être valable, ce certificat doit être émis dans un délai fixé par voie règlementaire, appelé délai de suspicion. Ce délai dépend de chaque type de maladie. Ainsi pour la  leucopénie féline le délai de suspicion est de 5 jours, celui de la péritonite infectieuse est de 21 jours. Concernant la leucose féline, il est de 15 jours et pour le virus de l’immuno-dépression, il n’y a pas de délai de suspicion. Mais dans tous les cas, l’action en justice ne doit pas dépasser un mois après l’acquisition du chat.

Les vices rédhibitoires, à quoi s’attendre ?

Pour pouvoir bénéficier d’un remboursement, les délais légaux doivent être respectés. Pourtant, il est parfois  difficile de détecter une maladie chez les chats. Il faut être particulièrement attentif aux comportements spécifiques de ces derniers.  À titre d’information, un chat cherche souvent à s’isoler lorsqu’il souffre. Il cherche également le confort et le calme. Dans certains cas, ils peuvent néanmoins être très agressifs, miauler à longueur de temps, se nourrir moins et se nettoyer moins.

Toutefois, il faut noter que les quatre maladies constituant les vices rédhibitoires d’un chat se manifestent différemment. Une diarrhée très aiguë entrainant un phénomène de déshydratation caractérise la leucopénie féline. La péritonite infectieuse provoque des troubles nerveux et une accumulation pathologique de liquide dans la cavité thoracique ou abdominale des chats alors que la leucose féline les rend très vulnérables aux infections. Enfin, l’infection par le virus de l’immuno-dépression est caractérisée par des infections buccales répétées.

Ainsi, avant de souscrire une assurance pour votre chat, il est important de vérifier les clauses et maladies exclues dans votre contrat. En passant par un comparateur de mutuelles chat, vous pourrez comparer en quelques clics les différentes formules de mutuelles vous permettant de choisir l’offre qui vous convient le plus.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS