Assurance credit

2019 est un record pour l'immobilier : prix, ventes, crédits...

Publié par le , Mis à jour le 16/12/2019 à 14:35

Plus d'un million de transactions immobilières ont été recensées en 2019

2019 est une année record pour l'immobilier ! Comparé à 2018, plus de biens ont été vendus malgré une hausse du prix du m², en particulier dans les métropoles. En outre, plusieurs biens de prestige véritablement exceptionnels ont été achetés cette année.

Un marché en bonne santé malgré un prix au m² qui a fortement grimpé

Bien que la montée vertigineuse du prix au m² se soit récemment arrêtée, si bien que le marché accusât d'une légère baisse, l'année fut globalement à la hausse. À Paris, la moyenne de 10 000 euros au m² a été enfoncée : pas moins de 13 arrondissements affichent des tarifs supérieurs à cette moyenne. Les écarts de prix sont également intéressants :

  • le 6e arrondissement possède le coût au m² le plus important : 14 180 euros le m² ;
  • à Odéon dans le 6e, le prix moyen de ce même m² monte à 16 000 euros ;
  • le 19e arrondissement est le plus abordable mais reste onéreux : 8 490 euros le m² ;
  • le quartier de la Goutte d'Or affiche un tarif des « plus bas » à Paris, à 7 950 euros le m².

Quelques transactions importantes ont eu lieu sur la capitale, comme cet appartement 2 pièces à Montparnasse vendu pour 38 595 € au m² et cette maison de 455 m² au terrain de 374 m² à La Muette (16e) acheté à 10,4 millions d'euros.

Des taux d'intérêt exceptionnellement et historiquement bas

On en a beaucoup parlé cette année : la baisse drastique des taux d'intérêt à l'emprunt : 1,12% en moyenne en France toutes durées confondues, d'après les données de novembre de l'Observatoire Crédit Logement/CSA. C'est une division par 5 de ces taux pour les emprunteurs depuis le début des années 2000 et de 2,09% depuis 2012.

Et pour le Directeur général adjoint de Cafpi Philippe Taboret, cette situation a encore de beaux jours devant elle : « Les taux d’intérêt peuvent encore baisser car les conditions d’emprunt sont excellentes. La FED (banque fédérale américaine) tout comme la BCE (banque centrale européenne) poursuivent leur politique monétaire accommodante. Cette situation devrait se prolonger au moins jusqu’au début 2020. Nous ne voyons pas à l’horizon de changement majeur avec une remontée brutale de l’inflation entraînant une inversion de la courbe des taux à la hausse », allègue-t-il.

Plus d'un million de transactions enregistrées en 2019

Ainsi, le palier du million de transactions dans le marché résidentiel a été franchi pour 2019 (1 059 000 ventes sur 12 mois à la fin du mois d'octobre d'après les actes authentiques des notaires). C'est encore une augmentation par rapport aux deux dernières années (respectivement 870 000 et 950 000 transactions enregistrées). Les primo-accédents sont par ailleurs rajeunissants à Paris et stimulent le marché de l'immobilier !

Mais l'investissement dans le locatif est lui aussi victime de son succès, dans un contexte où les prix des loyers continuent d'augmenter dans certaines zones très tendues et où l'immobilier représente une valeur d'épargne en laquelle les Français ont confiance.

Des biens d'exception mis en vente ont trouvé des acheteurs

Et cette année, quelques biens tout à fait exceptionnels ont trouvé preneur. À Paris, 4 300 m² ont été achetés par le fonds souverain de Norvège Norges Bank Investment Management pour la coquette somme de 613 millions d'euros. L'immeuble se situe au 79 Avenue des Champs Élysées et a été vendu par Groupama Immobilier. Il devrait accueillir le plus grand flagship store Nike en Europe. La marque de sport a porté son choix sur la capitale Française pour installer sa troisième « House of innovation », après celle de Shangaï et New York. Le rooftop de bois et de végétaux est exceptionnel et l'un des plus grandioses de la Ville Lumière.

Dans le sud, le Château de Soligny a trouvé son propriétaire pour 55 millions d'euros. Située à Cannes, il appartenait au fondateur du Bon Marché et a été vendu par Michäel Zingraf Christie’s International real estate. Toujours à Cannes, un duplex penthouse sur le boulevard de la Croisette a été vendu pour un prix exceptionnel : 70 000 euros au m². D'une superficie de 650 m², il se situe au sommet d'une future résidence de très haut standing. Il dispose également de 160 m² de terrasse et d'une piscine privée avec vue sur la baie de Cannes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES