À 18 ans, 20% des jeunes ruraux partent s'installer en ville

Publié par Astrid Verdun le 20/01/2022 à 11:09 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Les jeunes habitant à la campagne quittent souvent leur cocon familial pour s’expatrier en ville pour leurs études. Pour autant, on note aussi un retour dans les milieux ruraux vers l’âge de 24 ans.

Les jeunes ruraux à l’assaut de la ville

Une étude de l’Insee sortie en janvier 2022 a analysé les allers et venus des jeunes à différents âges en basant ses observations essentiellement sur l’année 2018. Il apparaît que 20% des jeunes résidant en milieu rural partent vivre en ville à l’âge de 18 ans, la plupart du temps pour commencer des études supérieures.

Un tiers des jeunes de 17 ans habite à la campagne alors qu’ils ne sont plus qu’un quart à 18 ans. Selon l’Insee, cela s’explique très simplement : “18 ans est en effet l’âge de migrations résidentielles fréquentes pour les jeunes, notamment pour ceux vivant en milieu rural. Ainsi, entre le 1er janvier 2017 et le 1er janvier 2018, 24 % des jeunes ruraux de 18 ans ont changé de commune de résidence, contre 12 % des jeunes urbains”. 

Partir pour étudier… et revenir ?

Il apparaît qu’il est souvent nécessaire pour les jeunes de changer de ville, voire d’aller dans des plus grandes villes, pour trouver des établissements d’enseignements supérieurs afin de poursuivre leurs études. 

Cependant, en zones rurales, il est aussi possible de faire des études supérieures, d’ailleurs 75% de jeunes qui y restent à 18 ans sont inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur. Il faut tout de même noter que leur profil est différent, ils sont souvent étudiants en filière professionnelle ou en BTS, qui sont des études plus courtes. De plus, il semble qu’ils sont 31% à posséder un bac général, contre 81% des jeunes qui sont partis vivre en ville.

On se rend compte qu’ils sont plus nombreux à partir des milieux ruraux pour aller vers la ville jusqu’à l’âge de 22 ans. Mais vers l’âge de 23-24 ans, les arrivées en zone rurale des jeunes adultes compensent les départs, et on retrouve donc un équilibre. Pour autant, l’étude ne précise pas si c’est l’envie d’un retour à la nature ou la fin des études qui les poussent à revenir.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance prêt immobilier

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES