• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Assurance crédit : droit à l'oubli pour les victimes de cancers

Publié par le , Mis à jour le 25/02/2015 à 17:23

Au moment de souscrire un contrat d’assurance crédit, il y a souvent un questionnaire de santé. Or les personnes malades peinent souvent à trouver une couverture, et si elles en trouvent une, c’est souvent à un tarif prohibitif. Le même problème se pose aux anciens malades d’un cancer.

Droit à l’oubli : Hollande va-t-il tenir promesse ?

Alors qu’il s’agissait d’une promesse de campagne, François Hollande envisageait le droit à l’oubli pour les anciens malades de cancer qui souhaitent souscrire une assurance emprunteur dans le cadre d’un crédit immobilier.

Alors que les patients sont totalement guéris, leur barrer l’accès à l’assurance crédit pour leur maladie passée, cette situation est considérée comme de la discrimination.

En effet, alors que ces personnes guéries souhaitent accéder au crédit, les assureurs et les banques qui continuent de les juger comme étant des personnes à risque les freinent (taux notamment extrêmement élevé)

Difficultés à accéder au crédit ?

Les personnes ayant des difficultés à souscrire une assurance de prêt en raison d’une maladie peuvent faire appel à la convention AERAS. Cette convention sert aux personnes souhaitant S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé (AERAS) et leur permet d’accéder plus facilement à l’assurance.

Le risqu aggravé correspond aux personnes qui exercent un métier dit à risque, à celles qui pratique un sport risqué ou aux personnes atteintes d’une maladie grave (type cancer)

En savoir plus sur le dispositif AERAS

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES