• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Assurance crédit et loi Hamon : les assureurs contre-attaquent !

Publié par le

Alors que les banques-assurances dominent depuis longtemps le marché de l’assurance de prêt immobilier, la loi Hamon se présente comme une aubaine pour les assureurs, prêt à prendre leur revanche. Explications.

Assurance emprunteur : un marché dominé par la banque-assurance

Il est une réalité dans le secteur de l’assurance crédit : ce ne sont pas les assureurs qui détiennent la plus grande part de marché de ce business. Il s’agit en fait des banques-assurances qui ont tendance à proposer directement à leurs clients emprunteur l’assurance qui va avec l’achat de leur bien immobilier.

La loi Lagarde a - en son temps - bien tenté de permettre une ouverture du marché aux assureurs grâce à la délégation d’assurance, mais les résultats attendus n’ont pas été si parlants. Avec seulement 15 jours pour trouver une assurance crédit concurrente mais aux garanties équivalentes, la pression de la banque, peu d’emprunteurs osaient finalement franchir le pas.

En chiffre, pas de doute : les banques remportent la mise avec près de 85 % des emprunteurs qui optent pour la formule de l’établissement préteur.

Mais la nouvelle réglementation portée par la loi Hamon devrait probablement changer la donne. Les assureurs comptent bien prendre leur revanche !

La contre-attaque des assureurs

Depuis le 26 juillet, les règles ont changé en faveur des emprunteurs : ils n’ont plus seulement 15 jours pour trouver l’assurance crédit qui leur convient (avant signature du prêt) mais une année entière après signature ! Cela change tout car la pression de la banque est moindre pour l’emprunteur  (pas de possibilité de se voir refuser le crédit)

Les assureurs ont enfin leur ouverture à la concurrence et ils ont bien compris que pour attirer le client, il faut casser les prix ! C’est ainsi que nous pouvons constater une recrudescence d’offres parmi les assureurs traditionnels :

Cardif promet des économies jusqu’à – 60 %, Generali « une assurance de prêt immobilier plus performante que celle des banques », Macif conseille de « dissociez l’assurance de votre prêt du crédit lui-même » pour faire des économies, etc.

Bref, emprunteurs, ne loupez pas l’occasion de faire de vraies économies en comparant les offres d’assurance de prêt immobilier car maintenant vous avez le temps…et le temps, c’est de l’argent !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES