• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Assurance crédit : le délai de résiliation d'un an, apprécié des courtiers

Publié par le

La loi de consommation de Benoît Hamon, visant à permettre aux assurés de bénéficier d’un délai d’an pour changer leur contrat d’assurance de prêt immobilier, sera adoptée dans les jours à venir. Les professionnels et les associations se réjouissent déjà de cette nouvelle loi qu’ils estiment être une grande avancée dans le monde de l’assurance.

Pourquoi souscrire une assurance emprunteur ?

Comme son nom l’indique, l’assurance de prêt immobilier est l’assurance permettant de couvrir l’emprunteur en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité lors du remboursement d’un prêt. Ces risques pourraient l’empêcher de rembourser le prêt immobilier qu’il a souscrit. En cas de sinistres, l’assureur prendra en charge ces remboursements jusqu’à leur terme.

Avec l’assurance de prêt immobilier, l’emprunteur comme la banque auront la garantie que le projet ne sera jamais en péril. Même si la souscription d’un tel contrat n’est pas obligatoire, les organismes de prêt ou les banques pourront le demander afin de garantir le remboursement du prêt. Ce contrat est donc non seulement une garantie pour l’emprunteur mais aussi pour l’organisme de prêt.

La possibilité de changer pendant la première année

Le délai pour changer d’assurance crédit a ravi les courtiers en assurances, selon Gérald Loobuyck, président du Magnolia Web Assurance rapporté dans un communiqué, « Il s’agit d’une avancée très intéressante pour ouvrir le marché », affirme-t-il. Il estime néanmoins que cette mesure ne sera pas suffisante pour augmenter le nombre de délégations d’assurance. Les courtiers estiment tout de même que la recherche des emprunteurs immobiliers pour leur proposer une offre plus avantageuse sera difficile.

Les courtiers ne sont pas les seuls à être ravis par cette mesure, les associations défendant les droits de consommateurs saluent également ce délai. Maxime Chipoy, chargé de mission banque-assurance à l’UFC-Que Choisir a aussi affirmé dans un communiqué rapporté par le même site que ce délai « apporte un net progrès par rapport aux recommandations de l’Inspection générale des finances » de novembre 2013. Pour rappel, elle avait prévu de raccourcir ce délai à trois mois.

La loi Hamon sur la consommation ébranlera le monde de l’assurance emprunteur !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES