Assurance prêt immobilier

Assurance emprunteur : Assurly lève 6 million d'euros pour son offre digitale

Publié par le , Mis à jour le 06/07/2021 à 15:41

Avec une levée de fonds de 6 millions d'euros, Assurly va pouvoir obtenir l'agrément de l'ACPR et proposer des tarifs encore plus compétitifs à ses clients souhaitant changer d'assurance emprunteur (et demain de crédit conso, étudiant ou automobile).

« Redonner du pouvoir d’achat aux Français »

« Nous souhaitons redonner du pouvoir d’achat aux Français », affirmait Toufik Gozim dans un entretien à Assurland en avril dernier. L’ambition du CEO d’Assurly semble bien en marche, puisque son entreprise vient de réaliser une levée de fonds qui va lui permettra de devenir une néoassurance à part entière.

Jusqu’ici, Assurly opérait en tant que MGA (Managing general agent), un statut qui lui a permis de lancer son assurance emprunteur 100% digitale en avril, mais avec un risque porté par des réassureurs (Hannover Re et Scor).

Avec un tour de table de six millions d’euros conclu tout récemment, la jeune pousse va pouvoir obtenir l’agrément de L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR, l'organe de supervision français de la banque et de l'assurance), qui exige au moins six millions d’euros de fonds propres.

Élargir son offre et baisses ses tarifs

Cet investissement va aussi permettre d’accélérer un développement déjà très soutenu, et notamment le lancement de nouveaux produits : crédit auto, emprunt étudiant ou encore crédit à al consommation, le tout toujours en version digitale. 

Un élargissement de son offre qui passera aussi par une augmentation du nombre de collaborateurs (de 23 à 35), dans le but de proposer un service que Toufik Gozim se plait à surnommer « full canap’ », soit la possibilité de souscrire directement de chez soi et en quelques minutes une nouvelle assurance emprunteur, un crédit conso plus compétitif, ou un mode de financement pour sa voiture.

Surtout, cette levée de fonds devrait permettre au nouvel assureur de diminuer encore davantage ses tarifs. Couvrir soi-même son propre risque permet en effet d’ajuster plus librement les cotisations proposées à ses clients. 

Assurance emprunteur : un marché amené à se libéraliser

Or, l’ambition d’Assurly a toujours été de faire faire des économies à ses assurés. En ce sens, se lancer sur l’assurance emprunteur était évident pour Toufik Gozim. Ce marché est en effet détenu à près de 90% par les banques, qui vous proposent leur propre assurance au moment de souscrire votre emprunt immobilier (et sans toujours vous informer que vous pouvez la souscrire ailleurs).

Ce quasi-monopole permet aux bancassureurs de tirer les prix vers le haut, et de réaliser davantage de marge sur les assurances de prêt immobilier que sur l’emprunt lui-même (dans un contexte de taux d’intérêt très bas). 

D’où l’économie importante qui pourrait être réalisée par les emprunteurs s’ils faisaient le choix d’une délégation d’assurance. d’après les études d’impact, cette économie pourrait se chiffrer entre 6 000 à 15 000 euros par an.

Un contexte de plus en plus favorable

De plus, le contexte règlementaire et politique joue en ce moment  en faveur d’Assurly. Tout d’abord, plusieurs acteurs du secteur (assureurs alternatifs et courtiers) poussent pour davantage de concurrence sur le marché, et viennent de rassembler leur force au sein d’une association : l'APCADE.

Libéraliser davantage le marché de l’assurance emprunteur est également à l’agenda du monde politique. À l’automne dernier, le gouvernement avait échoué à faire passer la résiliation « à tout moment » en assurance de prêt immobilier au sein de la loi Asap. Mais des discussions seraient en cours pour remettre prochainement le sujet sur la table des débats parlementaires. 

Enfin, la décision du HCSF (Haut Conseil de stabilité financière) d’inclure le coût de l’assurance emprunteur dans le taux d’endettement devrait aussi permettre aux futurs propriétaires de se rendre compte davantage du coût de la couverture souscrite, et, éventuellement de souhaiter la négocier auprès d’un assureur alternatif. 

Pour économiser dès à présent sur votre assurance de prêt immobilier, vous pouvez passer par un comparateur en ligne, et changer d’assureur à la date d’anniversaire de votre contrat (Amendement Bourquin ou loi Sapin 2). Votre nouvel assureur se chargera de la délégation d’assurance pour vous.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance prêt immobilier

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}