Assurance emprunteur : la protection du consommateur

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance credit > Assurance emprunteur : la protection du consommateur

Actualité de l'assurance

Assurance creditVoir toute son actualité

Assurance emprunteur : la protection du consommateur

|
Consultations : 1355
Commentaires : 0
l'assurance emprunteur : pour la banque ET l'emprunteur

Tous les contrats d’emprunts auprès des banques et organismes financiers font toujours l’objet d’une assurance emprunteur. Dans la plupart des cas, les consommateurs pensent que cette assurance emprunteur protège uniquement la banque des éventuels problèmes de non paiement et autres. Pourtant, cette assurance sert également à préserver le contractant de ses droits.

La loi Lagarde par rapport à ce type d’assurance

La loi Lagarde a été promulguée au mois de septembre 2010. Elle fait référence à l’assurance emprunteur qui était imposée par les banques. Ces dernières ne laissaient pas le choix à ses clients et leur proposaient leur contrat de groupe. La plupart du temps, les emprunteurs craignent le refus de l’octroi du crédit s’ils refusent le contrat d’assurance. Raison pour laquelle ils signent cet engagement.

Avec la loi Lagarde, les mises changent. Les banques doivent laisser jouer la concurrence et permettre à leurs clients de souscrire l’assurance qui leur convient. Avec une telle possibilité, les consommateurs peuvent comparer les différentes offres qui leur sont proposées pour pouvoir choisir celle qui excelle en rapport qualité-prix.

Cependant, la réalité est toute autre. Seuls 10 % des contrats d’assurance credit sont réalisés en externe. Les consommateurs n’utilisent pas vraiment leur droit à la délégation.

Réforme bancaire pour mieux protéger les consommateurs

La loi promulguée au JO du 27 juillet exige la transparence de la part des assureurs et des organismes financiers. Plusieurs points doivent être respectés par ces derniers. Lors de l’emprunt, le conseiller qui se charge du consommateur doit lui fournir une fiche standardisée d’information. La possibilité de prendre une autre assurance doit être bien mentionnée.

En cas de difficulté de paiement de la prime, la garantie ne sera suspendue que seulement après 120 jours. Aucun frais ne doit être payé à la banque si le contrat est en externe. La banque peut refuser l’externalisation de l’assurance, elle dispose de 10 jours pour donner sa réponse.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS