• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Assurance emprunteur : premiers échos positifs

Publié par le , Mis à jour le 23/12/2014 à 14:25

Au lendemain de l’application de la loi Hamon, les personnes contractant un crédit immobilier ont la possibilité de changer leur assurance emprunteur. Les premiers échos se veulent optimistes.

Assurance emprunteur : la loi Châtel

Les modalités de souscription et de résiliation de l’assurance emprunteur ont connu des évolutions au fil des années. D’abord, il y a eu la loi Châtel grâce à laquelle il était possible (théoriquement) de souscrire une nouvelle assurance à la date d’anniversaire. En pratique, c’était un peu plus compliquée et cette option n’était pas envisageable auprès de plusieurs banques.

La loi Hamon et son application

Puis il y a eu la loi Hamon dont l’entrée en vigueur date du 26 juillet 2014. A partir de là, il y a beaucoup plus de chances de changer d’assurance emprunteur et opter pour une formule autre que celle de la banque. Les assurés peuvent donc en souscrire une nouvelle dans les 12 mois qui suivent la signature. Le seul paramètre susceptible de motiver un refus se trouve au niveau des garanties lesquelles doivent être équivalentes pour les deux contrats.

En définitive, les échecs sont très rares. Quoi qu’il en soit, déléguer une assurance reste une option délicate et certains assurés rechignent à procéder au changement, n’étant souvent pas au courant de l’économie qu’ils pourraient réaliser.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES