Assurance emprunteur, source de conflit !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance credit > Assurance emprunteur, source de conflit !

Actualité de l'assurance

Assurance creditVoir toute son actualité

Assurance emprunteur, source de conflit !

|
Consultations : 1823
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

Depuis le 21 juillet quelque 45 000 assurés se sont regroupés sur le site actioncivile.com pour réclamer aux banques la part de bénéfices générée par leur contrat d’assurance emprunteur. Les choses ne sont pas prêtes d’évoluer…

Qu’est-ce que la participation aux bénéfices ?

L’article L.331-3 du Code de l’assurance oblige les assureurs et les banques à faire participer les assurés aux bénéfices techniques et financiers qu’ils réalisent. Les particuliers qui ont souscrit un crédit entre 1996 et 2007 pourraient donc se faire reverser de l’argent par le biais de leur assurance emprunteur.
Selon l’UFC Que Choisir, le montant à verser est de 2 750 € par contrat.

Malgré cette obligation, les banques et les assureurs ne se prêtent pas au jeu puisqu’un arrêté de 1994 exclu les contrats d’assurances collectives en cas de décès de la participation des bénéfices. Les contrats d’assurances emprunteur ne sont donc pas concernés par l’article L.331-3 du Code de l’assurance.

Quelques consommateurs sont pourtant bien décidés à entamer des actions en justice pour récupérer ce qui leur est dû.

Le rôle du site Actioncivile.com

Assurance crédit : qu?est-ce que la participation aux bénéfices ?Le site actioncivile.com s’appuie sur les travaux de l’UFC. Pour rappel, l’UFC Que Choisir avait obtenu le 23 juillet 2012 une petite victoire. En effet, le Conseil d’Etat avait déclaré illégal le fait d’exclure les assurés de la participation aux bénéfices.

Le site estime donc qu’il est possible de récupérer 40 % des primes d’assurance versées sur les prêts immobiliers. Il précise également que les particuliers n’ont rien à perdre puisque l’inscription sur le site est gratuite. Il se rémunère uniquement de 15 % des gains dans le cas où les particuliers obtiennent gain de cause.

L’inscription au site a été clôturée le 23 juillet dernier. Les plaignants optimistes, précisent que leur action concerne les sommes perçues entre 1996 et 2012. 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS