Assurance prêt immobilier

Assurance prêt immobilier : les banques dominent le marché

Publié par le , Mis à jour le 29/10/2020 à 10:31

Les banques sont omniprésentes sur le marché de l'assurance prêt immobilier

L’assurance prêt immobilier est toujours dominée par les banques. Selon les chiffres de la Fédération française de l’assurance (FFA), la délégation d’assurance ne représente que 11,54% du marché. Un taux qui est d’ailleurs en baisse par rapport à 2018.

La délégation d’assurance représente 11,54% du marché

Vous avez reçu le feu vert de votre banque. Vous allez enfin acheter l’appartement ou la maison de vos rêves. Mais avant de déposer vos valises, vous devrez contracter une assurance emprunteur. Un contrat qui offre la garantie du paiement de vos mensualités auprès de l’organisme prêteur dans le cas d’une incapacité de remboursement.

Pour s’assurer deux options s’offrent à vous :souscrire une assurance auprès de la banque ou alors signer un contrat chez un autre assureur. Aujourd’hui, la banque qui prête de l’argent n’est plus en mesure de vous obliger de signer son assurance. Grâce à la loi Lagarde (2010), la loi Hamon (2014) et l’amendement de la loi Bourquin (2016), l’emprunteur a le choix.

Il a même la possibilité de résilier son assurance prêt immobilier 15 jours au plus tard avant la date d’anniversaire du contrat avec la loi Hamon et deux mois au plus tard avant la date d’échéance du contrat avec la loi Bourquin.

Selon des chiffres dévoilés par la Fédération française de l’assurance (FFA) et relayés par Le Monde, le marché de l’assurance prêt immobilier est toujours largement dominé par les banques. La délégation d’assurance ne représente que 11,54% de l’assurance crédit (9,807 milliards d’euros). Un taux qui a légèrement baissé par rapport à l’année 2018 (11,83%).

En février 2020, UFC-Que Choisir dénonce alors un « marché outrageusement dominé par les banques, qui se rendent régulièrement coupables de manœuvres pour décourager les consommateurs d’en changer ».

Des économies qui peuvent atteindre 15 000 euros

Pour inverser la tendance, l’Assemblée nationale a voté le 2 octobre dernier contre l’avis du gouvernement une mesure qui prévoit de faciliter la résiliation à tout moment de l’assurance emprunteur.

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’industrie estime que « les banques vont monter le coût de l’assurance, la perversité de ce dispositif (de résiliation à tout moment) pourrait être les plus vulnérables paient plus ». Même son de cloche pour le rapporteur du projet de loi qui redoute que « les assureurs proposent à l’avenir des contrats moins protecteurs ou plus chers pour compenser leur plus grande instabilité ». Il faut savoir que les banques misent sur l’assurance prêt immobilier pour dégager des bénéfices.

Pour les partisans du dispositif, les économies pourraient atteindre jusqu’à 15 000 euros. Rappelons que pour changer son contrat d’assurance emprunteur, un assuré doit trouver un contrat avec des garanties similaires ou supérieures.

Le 21 octobre dernier, à la surprise générale, les parlementaires réunis en commission mixte paritaire (CMP) décident de retoquer la mesure.

Si la résiliation à tout moment n'a pas été adoptée, dans son compte-rendu, la CMP demande le renforcement de l'information. Les assureurs devront avertir "chaque année" l'assuré "sur un support papier ou durable" de son droit à résilier son contrat d'assurance emprunteur.

Utiliser un comparateur d'assurances prêt immobilier

Pour réaliser rapidemment des économies, l’utilisation d’un comparateur d’assurances est plus que nécessaire. En quelques minutes, un internaute pourra accéder à des devis gratuits assurance prêt immobilier. Ainsi, il connaitra les prix pratiqués sur le marché.

Pour remplir le formulaire, vous devrez connaître la date de mise à disposition des fonds par la banque dans le cas d’un nouveau prêt. Si vous possédez déjà un contrat, il faudra connaître le mois d’échéance ainsi que le montant du prêt immobilier, du type, du taux et de sa durée.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES