Assurance credit

Baromètre LPI-SeLoger : le prix de l'immobilier ancien flambe dans ces villes françaises

Publié par le , Mis à jour le 02/07/2019 à 17:53

A Cherbourg, le prix de l'immobilier ancien a augmenté de 11,6 % sur un an

Selon la dernière édition du baromètre LPI-SeLoger, le prix de l’immobilier ancien affiche une croissance annuelle à deux chiffres dans huit villes françaises qui comptent plus de 60 000 habitants. Cette envolée du prix apparaît d’autant plus étonnante qu’actuellement, l’heure est au ralentissement de la hausse des tarifs dans l’immobilier. On peut citer pêle-mêle Cherbourg, Roubaix, Rennes, Avignon, Villeneuve-d'Ascq, Tourcoing, Brest ou encore la Rochelle.

Bordeaux et Lyon absents du classement

Prenant le contre-pied de la tendance globale actuelle qui dessine un ralentissement de la hausse du prix de l’immobilier ancien, le baromètre LPI-SeLoger laisse apparaître une croissance annuelle à deux chiffres dans huit villes de l’Hexagone comptant plus de 60 000 habitants.

Ainsi, cette nouvelle étude témoigne des augmentations suivantes sur une année :

  1. Cherbourg (+ 11,6 %),
  2. Roubaix (+ 11,5 %),
  3. Rennes (+ 11,2 %),
  4. Avignon (+ 11,1 %),
  5. Villeneuve-d'Ascq (+ 11,1 %),
  6. Tourcoing (+ 10,8 %),
  7. Brest (+ 10,6 %),
  8. la Rochelle (+ 10,1 %),
  9. Colmar (+ 9,8 %),
  10. Saint-Denis (+ 9,1 %).

A noter, et cela s’avère assez surprenant, que ni Bordeaux ni Lyon ne figurent dans ce classement qui témoigne des progressions enregistrées depuis le début de l’année 2019. En effet, pour ces deux villes, le prix au mètre carré est revenu à la normale avec une hausse annuelle de 2,8 % pour Bordeaux et de 5,3 % pour Lyon.

Cherbourg, Roubaix et Rennes en tête

Si l’on s’intéresse au nombre de ses habitants, la ville de Rennes est devancée par nombre de villes françaises dont Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nice ou encore Strasbourg. Toutefois, si on met l’accent sur le prix de l’immobilier, toutes ces villes sont devancées par Rennes où les logements ont vu leur prix de vente s’envoler de 11,2 %.

Derrière Rennes, on découvre Roubaix. Dans la cité nordiste, l’augmentation du prix de l’immobilier est estimée à 11,5 % sur une année selon le baromètre LPI-SeLoger.

Mais, à la première place de ce top 10 des prix de l’immobilier ancien les plus élevés, c’est Cherbourg que l’on trouve devançant Roubaix d’une courte tête avec une augmentation du prix de l’immobilier ancien sur un an estimée à 11,6 %. Ainsi, devenir propriétaire est désormais 11,6 % plus cher qu’il y a une année.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES