• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Bien comparer les assurances emprunteurs

Publié par le , Mis à jour le 27/02/2015 à 09:13

Avec la loi Hamon, les emprunteurs peuvent déléguer leur contrat d’assurance emprunteur dans 12 mois à compter de la signature du crédit. C’est donc le moment idéal pour comparer les assurance crédit pour bénéficier d’un meilleur tarif à l’échelle du cout total du crédit.

Comparer les contrats

Depuis le 26 juillet les banques n’ont pas le droit de vous refuser la délégation d’assurance si le contrat que vous lui présentez offre les mêmes garanties que le contrat de groupe qu’elles proposent. Pour vous aider à comparer les contrats, Michel Sapin prévoit de mettre en place  un dispositif qui permettra de « définir des catégories d’assurance emprunteur présentant les mêmes garanties ».

Michel Sapin a bien compris que l’équivalence de garanties est un obstacle à la nouvelle loi, la mesure permettra donc aux emprunteurs de mieux mesurer l’équivalence de garanties ainsi les banques n’auront plus d’argument pour refuser une délégation.

En attendant que le dispositif fonctionne, vous pouvez déjà utiliser un comparateur en ligne. Le comparateur permet de recevoir via votre e-mail plusieurs devis d’assurance emprunteur, ce qui vous donnera un aperçu de la qualité d’un contrat. Une fois que vous recevrez les devis prenez le temps d’analyser les quelques points qui suivent.

Les points à étudier

En premier lieu, il vous faut étudier les garanties proposées par le contrat. Tous les contrats proposent une couverture similaire pour le décès ou la perte totale et irréversible d’autonomie. Mais c’est plus complexe pour l'incapacité de travail et d’invalidité.

Marion Bouvard spécialiste de l’assurance emprunteur chez BAO conseille d’ailleurs fortement aux emprunteurs de bien étudier ces garanties. Enfin, il vous faudra bien lire les exclusions de garanties.

Les contrats se différencient par 4 exclusions : la prise en charge ou non des maladies dorso-vertébrales, des professions à risques, des troubles du psychisme et des pratiques sportives à risque.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES