Assurance credit

Crédit, Covid-19 et report des mensualités : une mauvaise idée

Publié par le , Mis à jour le 14/04/2020 à 14:26

Reporter ses mensualités : mauvaise idée !

Suite à la pandémie du Covid-19, nombreuses sont les personnes qui voient leur salaire réduire. Cependant, beaucoup d’entre elles ont également un prêt immobilier à rembourser. Bien qu’il soit facile de penser que reporter ses mensualités soit une bonne idée, c’est en réalité tout le contraire. Assurland fait le point.

Emprunteurs et Coronavirus : faut-il suspendre ses remboursements ?

L’économie française menacée par le Covid-19

Depuis le 17 mars 2020, les Français traversent une situation jamais vue auparavant, un confinement faisant suite à une crise sanitaire mondial : la pandémie du Covid-19. Ce confinement, invitant à ce que tout le monde reste chez soi, a obligé la fermeture des écoles, des cafés, des cinémas, des restaurants, et de tout autres établissement dont le commerce n’est pas jugé comme étant indispensable pour la vie du pays. L’une des premières conséquences observée est la chute de la pollution observée partout dans le monde ou la vie s’est “arrêtée”. Les files d’attentes s’allongent dans les supermarchés, on entre faire ses courses au compte goutte, des distances de sécurité sont à respecter. Mais, s’il est facile de craindre le pire d’un point de vue sanitaire, c’est également l’économie du pays qui souffre.

Les banques favorables au report des échéances

Si certains Français se rendent encore sur leur lieu de travail, car le télétravail est impossible pour eux, d’autres travaillent depuis chez eux tout en faisant l’école à la maison lorsqu’ils ont des enfants, et d’autres ont été contraints de se déclarer au chômage partiel, car ils ne pouvaient plus exercer leur profession. Connaissent aussi une véritable baisse d’activité, si ce n’est un arrêt complet, les indépendants, les commerçants ainsi que les chefs d’entreprises. Et lorsque l’on a contracté un prêt immobilier, l’idée d’appeler sa banque pour modifier ses échéances peut être très tentante. C’est pourquoi de nombreux établissements financiers déclarent être d’accord pour que les échéances soient reportées, et ce, principalement pour les clients les plus touchés par la crise du nouveau Coronavirus.

Crédit immobilier : un report total de ses mensualités peut coûter très cher

Du fait de constater une véritable baisse, voire un arrêt complet, de ses revenus, l’idée de reporter ses mensualités pour rembourser un crédit immobilier peut donner l’impression que ce serait une bonne idée. En effet, cela pourrait amener à économiser une centaine d’euros par mois, ce qui n’est pas négligeable vu les circonstances actuelles. Cependant, reporter ses mensualités n’est pas sans conséquences, et cela pourrait finalement revenir plus cher.

Il est possible de reporter entre une et douze mensualités. Ces dernières sont alors de nouveau planifiées à la fin du prêt. Ce qui veut donc dire que la durée du crédit va s’allonger, et ça sera aussi le cas des intérêts. De plus, cela demande qu’un nouveau tableau d’amortissement soit produit par la banque, et il sera facturé à l’emprunteur. En clair, en reportant ses mensualités, le crédit immobilier s’allonge et engendre une augmentation des intérêts. Pour une suspension de remboursement de 6 mois, cela nécessite 2 mois supplémentaires dédiés au remboursement des intérêts, soit un total de 8 mois. Et pour un report d’une année complète, il faut compter cette fois-ci 4 mensualités supplémentaires, ce qui amène à un total de 16 mois.

Pour limiter les coûts, il existe cependant une solution gratuite, prévue dans la plupart des contrats de prêts. Il s’agit de la modulation des échéances. Même si cette solution mène, elle aussi, à un prolongement de la durée du crédit, elle est bien moins importante comparée au fait de reporter ses mensualités. Comment est-ce qu’elle fonctionne ? Cette solution permet de réduire ses mensualités de 30 % pendant toute une année.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES