• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Crédit d'impôt : qui peut en profiter ?

Publié par le

Seuls les prêts ayant été contractés entre le 6 mai 2007 et le 1er janvier 2011 pour l’acquisition ou la construction de résidence principale sont éligibles à un crédit d’impôt. Avec ce dispositif, l’emprunteur peut faire baisser le montant de son impôt sur le revenu 2014 et peut même encaisser un chèque du fisc.

Les intérêts d’emprunt ne concernent pas tous les contrats

Les emprunteurs qui ont signé un acte d’achat à partir du 6 mais 2007 sont concernés par le dispositif mis en place par Nicolas Sarkozy, la même année. Seulement les avantages fournis par le dispositif prennent fin après cinq années de remboursement. Le dispositif ne concerne par ailleurs pas les prêts ayant été proposés à compter du premier janvier 2011 ainsi que les achats de logements après le 30 septembre 2011, ne sont donc pas éligibles à l’avantage fiscale. Dans ces cas seuls les intérêts d’emprunt permettent d’estimer le montant du crédit d’impôt.

Selon l’administration fiscale pour le site Tout sur les Impôts, pour pouvoir bénéficier de ces avantages, l’emprunteur devra fournir une copie de l’acte authentique d’achat, des échéanciers ainsi que tous les documents permettant de prouver que les intérêts versés concernent l’achat d’un logement affecté à l’habitation principale. Par ailleurs pour les logements neufs BBC, l’attestation d'attribution du label BBC 2005 peut être demander.

Les frais annexes liés à un crédit immobilier

Contracter un crédit immobilier implique le versement de plusieurs frais annexes. Ces frais impactent énormément sur les remboursements mensuels que l’emprunteur doit effectuer. Parmi ces frais s’inscrivent l’assurance emprunteur. Le taux du prêt immobilier ne prend pas en compte les frais engendrés par la souscription d’une assurance emprunteur.

Pour avoir une idée du montant total du prêt, il faut donc rajouter le tarif de l’assurance. L’assurance emprunteur couvre généralement le décès, la perte d’emploi ou encore l’invalidité, bien entendu, elle n’est pas obligatoire seulement, il permet aux banques d’être rassurer et offre plus de sécurité à l’emprunteur dans le cas où il subit un de ses sinistres.

Puisque l’assurance de prêt impacte beaucoup sur le montant du prêt, il est primordial de bien le choisir, le prix détermine le choix, mais il faut aussi prendre en considération le niveau de couverture proposé par le contrat. Il doit correspondre à la situation de l’emprunteur !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES