• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Crédit immobilier : les banques préfèrent les couples

Publié par le , Mis à jour le 28/02/2017 à 09:43

Les célibataires moins bien vus que les couples pour un crédit immo

Acheter un bien immobilier est pour beaucoup une étape-clé dans la vie. C’est aussi un palier important dans l'évolution d’un couple et malheureusement pour les célibataires, obtenir un prêt immobilier à deux est bien plus facile.

Pourquoi c’est plus simple de contracter un crédit à deux ?

67% des emprunteurs sont en couple. Ce chiffre illustre clairement l’avantage d’être à deux dans la demande d’un prêt. Il est le résultat d’un sondage entre OpinionWay et le site Vousfinancer auprès des Français.

La situation est logiquement compréhensible : acheter à deux est plus rassurant pour les organismes prêteurs. Le fait d’être en couple offre à la banque une capacité de remboursement bien supérieure face à un emprunteur seul ayant moins d’appui en cas de situation financière délicate comme la perte d’un emploi.

Une banque demande des revenus minimums plus hauts à un emprunteur seul qu’à deux. Il faut compter par exemple environ 30 000 euros par an contre 45 000 pour un couple. Pour espérer une baisse du taux d’emprunt il faut également gonfler ces sommes de 5 à 10 000 euros chacune.

« Les moins de 30 ans sont 60 % à emprunter à deux et chez les 30-39 ans, cette proportion monte à 75 % » selon le communiqué. À deux les revenus sont plus importants et permettent aussi d’orienter son choix vers une surface plus grande. En revanche, cela n'empêche pas pour autant de souscrire une couverture contre les défauts de remboursement.

L'achat immobilier serait aussi plus engageant que le mariage

Une autre information cette fois-ci plus amusante est à relever de cette étude. D’après ce sondage, les Français seraient 47% à trouver l’achat d’un tel bien plus engageant que le mariage. Selon le sexe, les femmes trouvent à 53% cet acte plus engageant contre 39% pour les hommes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES