• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Crédit immobilier : les taux atteignent un niveau historiquement bas

Publié par le

Le pouvoir d'achat immobilier progressé de + 34 %

Cette année, les taux des crédits immobiliers sont à la baisse. Ils atteignent ainsi en moyenne 1,55 % sur 20 ans. Cette chute des taux réjouit les emprunteurs qui voient leur pouvoir d’achat immobilier augmenté.

Les taux moyens sont à 1,35 % sur 15 ans ou 1,55 % sur 20 ans

Les futurs acquéreurs peuvent se réjouir, les taux des crédits immobiliers atteignent un niveau historiquement bas. « Les tarifs sont toujours aussi peu élevés. On se situe environ 0,15 % à 0,20 % au-dessus des plus bas historiques de septembre 2016 », relève Cécile Roquelaure, directrice des études d'Empruntis. Si des banques laissent leurs taux inchangés, d’autres les ont baissés. Actuellement, sur 15 ans, les taux moyens sont à 1,35 %. Pour le reste, ils sont à 1,55 % sur 20 ans et 1,75 % sur 25 ans. Le site d’annonces immobilières Se Loger précise qu’il est également possible de négocier ses taux. Ainsi, il serait possible de les baisser à 0,8 % sur 15 ans, 1,15 % sur 20 ans et 1,45 % sur 25 ans.

Les taux de crédit ont ainsi été divisés par 3 en 10 ans. Et cette tendance ne devrait pas s’infirmer avant l’été, selon le réseau de courtage en crédit Vousfinancer. « Compte tenu de l’affaiblissement de la demande constatée en début d’année (- 20 % par rapport au 1er trimestre 2017) mais également sous l’effet de la détente des taux d’emprunt d’Etat repassés à moins de 0,7 % début avril, contre près de 1 % mi-février, les taux de crédit immobilier sont actuellement particulièrement attractifs », indique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

La capacité d’emprunt augmente et le coût du crédit diminue

La baisse des taux a de quoi réjouir les emprunteurs qui voient leur pouvoir d’achat immobilier progressé de + 34 %. Pour une mensualité de 1 000 € par mois sur 20 ans la capacité d’emprunt augmente ainsi de plus de 50 000 €. A l’inverse, Se Loger nous apprend que le coût du crédit diminue d’environ 80 000 € en 10 ans, pour 200 000 € empruntés. Pour ce qui est d’un emprunt de 200 000 € sur 20 ans, le salaire net minimum nécessaire a diminué de 1 000 €. Il est actuellement de 2 938 €. Cette estimation prend bien évidemment en compte la règle qui indique la mensualité du crédit ne peut pas être supérieure à 33 % des revenus. Quoi qu’il en soit, la période est très intéressante pour les futurs acquéreurs.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES