Crédit immobilier : ne comparez pas que les taux...

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance credit > Crédit immobilier : ne comparez pas que les taux...

Actualité de l'assurance

Assurance creditVoir toute son actualité

Crédit immobilier : ne comparez pas que les taux...

|
Consultations : 277
Commentaires : 0
Les emprunteurs ont tendance à tenter de négocier le taux de crédit et s?arrêtent là

En contractant un crédit immobilier, les emprunteurs ont tendance à tenter de négocier le taux de crédit et s’arrêtent là. Or, il existe d’autres points à négocier comme par exemple le tarif de l’assurance crédit.

Les banques réticentes

Si les taux d’intérêt sont la première chose que les emprunteurs tentent de négocier, ils en oublient souvent une autre partie de l’emprunt : l’assurance de prêt immobilier.

Les banques proposent automatiquement une assurance emprunteur à leurs clients, une assurance qui les couvre automatiquement contre les maladies, le handicap ou optionnellement contre la perte d’emploi. Or, il est possible de souscrire une autre assurance que celle proposée par la banque à condition que les garanties soient au moins équivalentes.

Mais les banques ont du mal à laisser partir leurs clients sur le point de l’assurance, et tentent de les garder.

Négocier son assurance crédit

Malgré la réticence de votre banque, n’hésitez pas à comparer les assurances-crédit du marché. Objectif : faire des économies sur le cout total du crédit. Bien sûr, l’économie varie en fonction du profil de l’emprunteur et du montant de l’emprunt. Elle peut atteindre parfois plusieurs milliers d’euros.

Donc ne laissez pas votre banquier vous convaincre que garder son assurance est la meilleure solution. Vous avez la loi de votre côté.  Au moment de contracter le crédit, vous avez la loi Lagarde de votre côté pour opter pour une assurance concurrente. Si vous souhaitez changer de contrat d’assurance après la signature du prêt, c’est la loi Hamon qui entre en compte et sui vous offre 12 mois à partir de la date de la signature du crédit pour profiter d’une autre assurance.

 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS