• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Crédit : la délégation d'assurance loin d'être automatique

Publié par le

L’assurance emprunteur est toujours plutôt souscrite auprès des banques

Souscrire un prêt immobilier peut aussi être synonyme d’assurance emprunteur. De ce côté, la délégation d’assurance n’attire pas les emprunteurs et les Français préfèrent toujours s’assurer auprès de la banque émettrice du crédit.

L’assurance emprunteur lors de la signature d’un crédit immobilier

Lors de la signature d’un crédit immobilier, la banque peut exiger une assurance emprunteur. C’est-à-dire une assurance qui prendra en charge vos cotisations en cas d’accident, d’invalidité ou de décès.

Depuis la loi Lagarde et plus récemment la loi Hamon, l’assuré profite de plus de souplesse dans ses recherches. Il n’est en effet pas obligé de choisir l’assurance de l’organisme prêteur mais peut faire jouer la concurrence entre les banques et les compagnies d’assurance. Cet acte porte un nom, il s’agit de la délégation d’assurance.

Peu de Français ont le réflexe délégation d’assurance

Cependant, malgré cette marge de manœuvre plus importante, la délégation d’assurance n’est pas encore un réflexe chez les souscripteurs d’un crédit immobilier. Si ces cotisations ont tout de même augmenté de 3,5% en 2015 selon la Fédération française de l’assurance, elles ne représentent que 12% des choix des assurés.

Une très large majorité préfère donc signer une assurance emprunteur auprès de la banque émettrice du prêt au lieu d’avoir certainement moins cher ailleurs. Pour les banques, ces signatures sont une affaire juteuse puisqu’elles peuvent représenter jusqu’à 40% de la somme totale d'un crédit immobilier.

Avoir en tête la délégation d’assurance c’est donc avoir le bon comportement pour économiser de l’argent sur le long terme.

via lemonde.fr

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES