Immobilier : 2021 est une nouvelle année record

Publié par Théophile Robert le 04/01/2022 à 10:31 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

2021 a été une année de crise... Mais pas pour tout le monde. Pour le marché immobilier, cette année a été une nouvelle année de records. Pourtant, la barre avait déjà été placée très haut en 2019. Entre record de transactions, hausse des prix généralisée sauf à Paris et acquisitions de résidences secondaires, l'euphorie immobilière française ne s'arrête plus.

Un nouveau record de transactions

« 2021 est l'année de tous les records pour le secteur », a annoncé Laurent Vimont, président du réseau d'agences immobilières Century 2021. Selon les notaires, le marché devrait donc enregistrer environ 1,2 million de ventes dans l'ancien. C'est mieux que le million de transactions atteint en 2019, qui était déjà une année record.

Pour expliquer ces chiffres, on peut citer l'engouement des Français pour l'immobilier, en particulier en temps de crise. Ces derniers ont été nombreux à vouloir s'installer dans un logement plus grand, souvent avec un espace extérieur. D'autant plus qu'en cette période, le temps passé au sein de son logement est plus important qu'auparavant.

On peut également citer les taux d'emprunt extrêmement bas, à 1,06 % en moyenne toutes durées confondues selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA). Toutefois, les durées d'emprunt ont bien augmenté en 2021. Elles sont à présent à 20 ans en moyenne, soit sept mois de plus qu'en 2020. « Pour financer leur acquisition, les ménages exploitent au maximum tous les leviers du crédit », explique Laurent Vimont. D'ailleurs, la part de logements acquis via un crédit a augmenté : 81,8 % contre 80,5 % en 2020.

Record des hausses de prix en 2021

Qui dit marché dynamique dit hausses des prix. Globalement, le prix moyen du m² en France se trouve autour des 3 000 euros, soit une augmentation de 5 % en un an. D'après les données de Century 21, il faut compter en moyenne 2 355 euros au m² pour les maisons et 3 878 euros au m² pour un appartement. En termes de montant des acquisitions, le réseau d'agences observe lui aussi des hausses : 7,7 % en un an pour les maisons et 5,6 % pour les appartements. Le prix moyen pour une maison a été de 267 524 euros et 227 897 euros pour un appartement.

Ces hausses de prix n'ont pas été sans conséquences : de plus en plus d'acquéreurs potentiels sont exclus du marché. Cela touche notamment les plus jeunes, les employés et les ouvriers. Ces deux dernières catégories ne représentent plus que 35,3 % des transactions, soit 4 % de moins qu'en 2020. Pour les jeunes, ce taux est à 19 %, soit 6 % de moins qu'en 2020 également. D'autant plus que dans les conditions actuelles, les banques demandent un apport personnel de plus en plus important. De quoi mettre certains emprunteurs en difficulté, mais privilégier les retraités.

La province monte tandis que Paris se stabilise

Notons aussi que toutes ces hausses n'ont pas été égales. Cette fois-ci, ce n'est plus Paris qui brille, mais la province et la banlieue parisienne, où les hausses ont été beaucoup plus fortes. « En vous éloignant de seulement 4 kilomètres de Paris, vous pouvez vous acheter un bien avec un extérieur ou une pièce en plus pour le même budget », remarque le PDG de Century 21.

« Pour la première fois depuis 5 ans, ce ne sont plus les grandes villes qui tirent les tarifs vers le haut, mais bien les villes moyennes, les territoires péri-urbains ou encore les zones rurales dont les prix ont littéralement bondi de 8,5 % depuis janvier pour ces dernières (soit deux fois plus que les grandes villes) », ajoute encore Thomas Lefebvre, directeur scientifique de MeilleursAgents.

A contrario, le marché parisien se stabilise. Century 21 observe même une baisse de 2,2 % dans la capitale, pour un m² à 10 367 euros. Ce prix reste plus élevé qu'en 2019 et cela n'a pas empêché le nombre de transactions d'augmenter de 22 %. « Paris perd ses habitants, mais ce marché reste particulièrement attractif pour les investisseurs notamment qui représentent 32,5 % des acquisitions sur l'année et à l'échelle du pays, ils représentent 30,2 % des achats », explique encore Laurent Vimont.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance prêt immobilier

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES