• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

L'assurance emprunteur coute plus chère

Publié par le

Alors que les lois Lagarde et Hamon ont pour but de limiter le coût de l’assurance emprunteur, contrat dont les emprunteurs doivent souscrire pour pouvoir bénéficier de crédit immobilier, l’objectif ne semble pas encore atteint puisque l’assurance coute de plus en plus chère.

Ce que prévoit la loi Hamon

La nouvelle loi de consommation prévoit de permettre aux emprunteurs ayant souscrit une assurance de prêt auprès d’une banque, de la résilier dans un délai de 1 an à partir de la signature de l’offre de prêt. La loi Hamon concernera tous les contrats d’assurance de prêt liés à des prêts signés à partir du 26 juillet 2014. Cette mesure devrait ouvrir l’assurance de prêt à la concurrence ce qui aura pour effet de faire baisser la facture jusqu’à 20 % du coût total du crédit immobilier.

A l’heure où l’on parle, une petite minorité des emprunteurs font jouer la concurrence, pourtant la loi Lagarde leur permet de choisir librement leur assureur. Les tarifs proposés par les assureurs indépendants sont pourtant plus attractifs que les offres proposées par les banques. Par ailleurs, les assureurs indépendants proposent une couverture sur mesure plus adaptée que l’assurance de groupe. Pour bénéficier d’une meilleure couverture au juste prix, les emprunteurs devront profiter des avantages donnés par les deux lois.

Le prix ne semble pas encore baisser

Si la loi Lagarde n’a pas beaucoup porté ses fruits, la loi Hamon n’est pas encore effective mais les établissements devraient déjà s’y préparer. A l’heure actuelle, malgré un taux moyen de crédit immobilier à un niveau très bas (2,85 %), l’assurance emprunteur représenterait 31 % du coût total d’un crédit immobilier.

AcommeAssurance.com réalise tous les ans le poids du montant de l’assurance de prêt dans un crédit. Depuis 2009, il est passé de 18 % du coût total de l’emprunt à 31 % en mai 2014. Les prix n’ont donc pas cessé de grimper alors même que l’objectif du gouvernement était justement de limiter le montant de ce contrat !

L’entrée en vigueur de la loi Hamon devrait changer la donne, c’est ce qu’attend la majorité des emprunteurs !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES