Assurance prêt immobilier

L'immobilier insensible à la crise : nouveau record de biens achetés sur douze mois

Publié par le , Mis à jour le 20/07/2021 à 14:00

Entre juillet 2020 et juillet 2021, 1 130 000 transactions immobilières ont été enregistrées : un record sur une année glissante, et malgré la crise sanitaire. Comment l'expliquer ?

L'immobilier ne connait pas la crise

L’année 2020 a eu de quoi inquiéter les agents immobiliers : en raison de la crise sanitaire, de nombreux projets d’achats de bien ont dû être reportés, ou simplement abandonnés. Mais, finalement, après la suspension total du marché entre mars et mai 2020, un phénomène de rattrapage a été constaté. A tel point que 1 024 000 biens ont trouvé preneur, soit à peine moins qu’en 2019 (1 067 000), une année pourtant record pour l’immobilier hexagonal.

Pour l’heure, il semblerait que l’année 2021 poursuive cette tendance, avec un nombre biens vendus historiquement haut sur douze mois : 1 130 000 transactions, soit, sur une année glissante, un niveau jamais atteint depuis l’an 2000.

L'engouement pour la maison se poursuit

Comment expliquer de tels chiffres, au sein d’une période si pleine d’incertitudes ? Il apparait que la pandémie ait eu une influence sur de nombreux projets de vie, et notamment sur le souhait d’acquérir une maison individuelle, éloignée des grands centres urbains. Une tendance que remarquait déjà Antoine Mesnard, fondateur de Recrutimmo.com, en fin d’année dernière : 

« Et puis il y a eu un effet un peu nouveau, qui était la recherche d'une maison. Le confinement a amené cette volonté de passer de l’appartement à la maison en cas de reconfinement. Le soutien de la demande a été fort sur ce type de projet. »

Le télétravail aidant, de nombreux Français ont reconsidéré leur équilibre vie de famille/vie professionnelle, avec l’envie de travailler davantage de chez eux, et donc dans un espace plus vaste. Selon un sondage OpinionWay datant de fin mai, 75% des télétravailleurs actuels souhaiteraient poursuivre cette pratique un à trois jours par semaine à l’avenir.

Cet engouement pour des logements plus spacieux semble se faire à la faveur des villes moyennes, et de leur périphérie. Néanmoins, cette dynamique ne doit pas laisser croire à un phénomène d’exode urbain, le dernier baromètre LPI-SeLoger est là pour le rappeler : le prix de l’immobilier parisien poursuit en effet sa hausse (+5,3% sur un an), avec un prix du mètre carré à plus de 11 000 euros. Signe que la demande reste forte et l’offre insuffisante dans la capitale, à l’instar d’autres grandes villes. 

En réalité, donc, certains propriétaires conservent un pied-à-terre dans les grandes agglomérations, et investissent dans une maison secondaire dans des zones géographiques moins densément peuplées. Le nombre de résidences secondaires le prouve : elles n’ont jamais été aussi nombreuses en France que depuis un an (l’INSEE en décomptait 3,6 millions fin 2020).  

Attention au coût de l'assurance emprunteur

Enfin, il faut noter que ces projets immobiliers n’auraient sans doute jamais été conclus si les conditions de financement n’avaient pas été aussi favorables. Pour un emprunt sur 20 ans, le taux moyen se situe autour d’1,10% en ce mois de juillet. 

Une bonne nouvelle pour les futurs acquéreurs, mais il faut toutefois se montrer vigilant : si les banques ne réalisent plus de marges sur ces taux bas, elles cherchent à les faire ailleurs, et principalement sur le coût de l’assurance emprunteur.

Depuis peu, les emprunteurs peuvent mieux se rendre compte de ce coût supplémentaire, car le HCSF (Haut Conseil de la stabilité financière) a décidé d’inclure désormais le coût de l’assurance de prêt immobilier dans le taux d’endettement.

Au sein d’un marché dominé à près de 90% par les banques, il peut être intéressant de voir combien vous coûterez votre assurance emprunteur chez un assureur alternatif. Pour obtenir des devis gratuits, vous pouvez passer par un comparateur en ligne, et même changer d’assureur en cours d’emprunt à la date d’anniversaire de votre contrat. (Amendement Bourquin ou loi Sapin 2). Votre nouvel assureur se chargera de la délégation d’assurance pour vous.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance prêt immobilier

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES