Assurance credit

L'immobilier neuf attire un acquéreur sur quatre en France

Publié par le

23 % des acquéreurs souhaitent investir dans l'immobilier neuf

En France, les acquéreurs sont particulièrement séduits par l’immobilier neuf. D’après une étude réalisée par l’Observatoire du Moral Immobilier, il serait près de 25 % à vouloir investir dans une maison ou appartement neuf.

66 % des futurs acquéreurs d’immobilier neuf sont des primo-accédants

Le neuf continue de séduire les Français. D’après une étude menée par l’Observatoire du Moral Immobilier, 23 % des acquéreurs souhaitent investir dans une habitation neuve. C’est 10 % de plus qu’il y a deux ans. Outre cet intérêt, l’étude fait état d’un certain rajeunissement chez les futurs acquéreurs. Parmi ceux souhaitant acheter un logement neuf, 66 % sont des primo-accédants et 61 % ont moins de 35 ans. Dans 55 % des cas il s’agit de couples ou de personnes seules sans enfant et sont 58 % à appartenir à la catégorie des CSP-. Un portrait bien différent de celui d’un acheteur d’immobilier ancien. En effet, les Français souhaitant investir dans la « vieille pierre » ont pour la plupart entre 25 et 49 ans, ont plus de 2 enfants et sont secundo-accédants.

Une forte demande mais une offre très faible sur le marché du neuf

Du côté financier, les acquéreurs séduits par le neuf ont un budget qui se situe en moyenne entre 200 000 € et 400 000 €. Une somme qu’ils souhaitent investir rapidement. En effet, craignant la hausse des prix de l’immobilier, la majorité des futurs acquéreurs de logements neufs se déclarent dans une situation d’urgence. Mais malgré cela, leur intérêt pour le neuf ne se concrétise pas toujours. Selon l’étude, le taux de désistement oscillerait entre 20 et 25 %. Une décision de se rétracter qui s’explique notamment par le prix au mètre carré du neuf. En moyenne, il se négocie autour de 4 112 €. A titre de comparaison, dans l’ancien la moyenne est de 3 612 € du mètre carré.

Si les futurs acquéreurs ont du mal à acheter c’est aussi en raison de la faible quantité d’offres. Alors que la demande est en forte croissance, l’offre de logement neuf ne progresse pas. Et ce, alors même que les prix augmentent. Et oui, la rareté fait la valeur. Ainsi, les prix peuvent dépasser les 10 000 € du mètre carré dans certaines villes. C’est notamment le cas de Boulogne en région Parisienne.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES