• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

L'UFC-Que Choisir dénonce les abus des assureurs

Publié par le
2349 vues 3 réactions Note

Selon UFC-Que Choisir, les assureurs appliquent une marge de 40 à 50 % sur les contrats liés à un prêt immobilier. Pour protéger les droits les consommateurs, l’association demande à ce qu’un dispositif les autorise à résilier annuellement les assurances emprunteur.

L’assurance emprunteur

La souscription d’une assurance emprunteur n’est pas une étape obligatoire, cependant, les organismes de prêt ou les banques pourront le demander à toutes les personnes désireuses d’obtenir un prêt immobilier. C’est une sorte de garantie pour les organismes de prêt et fortement recommandée pour l’emprunteur puisqu’elle le protège financièrement dans le cas où il n’aura plus la capacité de rembourser son prêt.

Ce contrat d’assurance peut couvrir plusieurs risques comme le décès, la perte totale, la maladie, la perte d’emploi ou encore l’irréversibilité d’autonomie. Si ces risques surviennent, c’est l’assureur qui remboursera le prêt à la place de l’emprunteur et la famille de ce dernier ne sera pas endettée. L’assurance emprunteur est donc plus qu’indispensable seulement, en la souscrivant, la facture risque vite de s’envoler, c’est ce que dénonce, l’UFC-Que Choisir !

Assurance emprunteur, un marché très rentable

Le site Argent.boursier.com rapporte que l’association des droits des consommateurs a affirmé que les assureurs appliquent une marge de 40 à 50 % sur les contrats qui couvrent les prêts immobiliers. Par ailleurs, toujours selon l’association, les jeunes sont les plus rémunérateurs, puisque les assureurs appliquent cette fois-ci une marge de 69 % en ce qui concerne les seniors la marge sont de 27 %.

L’UFC-Que Choisir estime que le manque de concurrence est la cause de ce phénomène. En effet, 9 premiers acteurs de ce secteur sont liés à une banque et accaparent 73 % du marché. L’association des droits des consommateurs appelle donc les parlementaires à agir sur cette situation. Les dernières mesures visant à faciliter la résiliation des contrats d’assurance emprunteur ne semble pas suffire.

A part cette disposition, l’association souhaite aussi interdire la facturation de frais de substitution dans le but d’ouvrir ce marché à la concurrence !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
3 RÉACTIONS
j ai fais une assurance vie en 1992 mais pour moi quand je serai vielle donc bénéficiaire etc..J ai mis au cas ou je mourais ma mere serait bénéficiaire , mais j ai eu un fils et j ai fait un avenant..L assureur savait ou j habitais le courrier n a pas suivie a partir du 1 er déménagement...Je suis toujours vivante, ma mere est morte en 2009, je suis sa seule héritière et l argent a été distribué a son frère et sa soeur en 2006!!et a la mort de ma mort mais impossible de savoir a qui est revenu la somme deux ans de recherche par L AGEAS les banque et assureur se taisent.C est honteux c est mon argent.

j ai perdu mon mari,qui avais souscrit des assurances vie,dans un premier temps elles ne voulaent pas payer j ai du saisir un avocat et payer 10 % alors que je n avait pas a payer que faire contre tout ses abus?i

Assurland.com, le comparateur d'assurances

Bonjour,

Si l’assureur est en tort même en retard de paiement, vous auriez dû lui demander des Dommages et Intérêts en démontrant le préjudice subi mais votre avocat reste le mieux placé pour vous conseiller sur ce point.

Merci et bonne journée,
Le service client d’Assurland

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES