Assurance credit

La hausse des prix de l'immobilier touche aussi les villes les moins chères

Publié par le , Mis à jour le 23/11/2018 à 14:39

Immobilier : les prix des villes les moins chères explosent

La hausse des prix de l’immobilier ne touche pas seulement des villes comme Paris, Lyon ou Bordeaux. Les villes les moins chères ne sont pas épargnées et connaissent parfois un véritable boom. Des villes recensées par le baromètre LPI-SeLoger.

L’immobilier en hausse de + 9,3 % à Limoges  

Depuis plusieurs mois les prix de l’immobilier ne cessent de grimper. Si cette hausse s’est ralentie ces dernières semaines, elle n’épargne aucune ville. Même les moins chères, selon le baromètre LPI-SeLoger. Ce dernier a d’ailleurs effectué un classement des 5 villes les moins chères qui ont enregistré la plus importante hausse annuelle. Alors, quelles villes accessibles voient ses prix exploser ? La première d’entre elles est Limoges. Si l’immobilier ancien y coûte moins cher qu’ailleurs, elle n’a pas été épargnée par la hausse des prix. Bien au contraire. En l’espace d’un an, le prix de l’immobilier a augmenté de + 9,3 %. Aujourd’hui, le prix du m2 s’élève à 1 624 € dans la capitale de la porcelaine. Cela reste toutefois bien en-dessous de la moyenne nationale puisque celle-ci est de 3 882 € du m2.

Cherbourg et Dunkerque complètent le podium

Seconde ville de ce classement : Cherbourg. Située dans le département de la Manche, Cherbourg a vu le prix de l’immobilier augmenter de + 7,8 % depuis un an. Un plein boom qui s’explique notamment par l’attractivité croissante des quartiers Octeville-Bourg et Ouest, ainsi que de l’hypercentre. A Cherbourg, comptez désormais 1 708 € du m2. Soit près de 100 € de moins que Dunkerque (1 802 € du m2), la troisième ville de ce classement. Dans la cité de Jean Bart le prix de l’immobilier est raisonnable, ce qui n’est pas le cas de son évolution. L’immobilier y en effet 7 % plus cher qu’en 2017.

Ce Top 5 du baromètre LPI-SeLoger est complété par Quimper et Béziers où les prix ont respectivement progressé de + 4,1 % et + 3,5 %. A Quimper, le prix du m2 atteint ainsi 1 607 €. Quant à Béziers celui-ci s’élève aujourd’hui à 1 597 €.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES