Assurance credit

Le pouvoir d'achat immobilier des Français en hausse de 38 % en 20 ans

Publié par le

En 20 ans, la capacité d'emprunt des Français a très nettement augmenté

En 20 ans, le pouvoir d'achat immobilier des Français a grimpé de + 38 % selon le courtier Credixia. Une importante augmentation qui s’explique notamment par la baisse des taux de crédit, passés de 7,05 % en 1998 à 1,46 % au premier semestre 2018.

Augmentation du pouvoir d’achat immobilier depuis 1998

Une nette hausse depuis la victoire de l’équipe de France de football. Le pouvoir d’achat immobilier des Français a explosé depuis 1998. D’après le coutier Credixia, en 20 ans, ce dernier a en effet augmenté de 38 %. Pour l’expliquer, le courtier met en avant la baisse des taux de crédit. Sur la même période, soit 1998-2008, les taux ont diminué de 5,59 %. Alors qu’ils étaient de 7,05 % en 1998, ils sont passés à 1,46 % au premier semestre de cette année. Une baisse qui a fortement impacté la capacité d’emprunt des Français. Cette dernière est de passée de 128 500 € en 1998 à 207 400 € en 2018. Concrètement, il y a 20 ans, un emprunteur obtenait un prêt immobilier de 128 500 € s’il avait une mensualité de 1 000 € par mois. Aujourd’hui, il obtient un prêt de 207 400 €.

Cette chute des taux de crédit a elle-même eu pour conséquence de diminuer les revenus nécessaires pour emprunter une somme similaire. En 2018 pour emprunter 200 000 €, il fallait avoir un revenu mensuel de 4 600 € nets. Aujourd’hui, pour emprunter la même somme, 2 900 € suffisent.

Les taux devraient repartir à la hausse

Cette nette et impressionnante baisse des taux de crédit devrait néanmoins s’arrêter. Selon des experts, après une période de stabilisation, ils devraient même réaugmenter. Et ce à cause de la hausse de l’inflation. Alors qu’elle était de 0,5 % en novembre 2016, elle tourne actuellement autour de 1,3 %. La hausse des taux, accompagnée de l’augmentation des prix de l’immobilier, va indéniablement influencer le pouvoir d'achat immobilier des Français. D’ailleurs le phénomène se serait déjà fait ressentir. Selon le courtier Empruntis, le pouvoir d’achat immobilier aurait reculé. Pour la seconde fois, les mensualités de crédit ont progressé dans 10 des 11 villes étudiées par le courtier.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES