Assurance prêt immobilier

Les taux de crédit immobilier battent à nouveau leur record du plus bas niveau enregistré

Publié par le

Dans la conjoncture actuelle, l'histoire semble se répéter régulièrement et les titres se ressemblent : les taux de crédit ont encore atteint leur plus bas historique. En août 2021, ils se sont hissés en moyenne à 1,05 %, d'après l'Observatoire Crédit Logement/CSA, soit encore plus bas qu'en avril 2021, quand ils n'étaient qu'à 1,07 %.

En août 2021, le record du taux de crédit immobilier le plus bas est encore battu

C'est un nouveau record pour les taux de crédit dans l'immobilier : le plus bas historique a encore été constaté en août 2021 à 1,05 % (1,12 % dans le neuf et 1,06 % dans l'ancien). Soit encore plus bas qu'en avril 2021, où ils étaient en moyenne à 1,07 %. Rappelons également qu'entre juin 2020 et avril 2021, les taux avaient perdu 20 points de base. Et depuis le début de cette année 2021, les taux ont reculé, quelle que soit la durée d'emprunt. Ce sont d'ailleurs les prêts à 25 ans, durée maximale autorisée par le HCSF (Haut Conseil de sécurité financière), qui ont le plus reculé (-18 points de base).

Ainsi, les taux s'échelonnent comme suit : 0,87 % pour les prêts à 15 ans, 0,99 % pour les prêts à 20 ans et 1,17 % pour les prêts à 25 ans. Et pour les 25 % des emprunteurs obtenant les meilleurs taux, les résultats sont encore plus impressionnants : 0,64 % sur 15 ans, 0,77 % sur 20 ans et 0,93 % sur 25 ans. En ce qui concerne les emprunteurs aux revenus les moins élevés (inférieurs à trois SMIC), le taux moyen est de 10 %. Pour les ménages aux revenus moyens (trois à cinq SMIC), ce taux a été de 1,04 % en août 2021. Enfin, les ménages les plus aisés (plus de 5 SMIC) ont pu profiter d'un taux moyen de 0,93 %.

Une durée moyenne d'emprunt toujours en hausse

Dans la lignée de la dynamique qui s'est créée depuis plusieurs années, les durées d'emprunt tendent à augmenter. La durée moyenne constatée par l'Observatoire Crédit Logement/CSA est de 236 mois (19,6 ans), soit une augmentation de 7 mois depuis décembre 2020. Ce sont les emprunteurs les plus modestes qui ont le plus augmenté leur durée d'emprunt (10 mois supplémentaires depuis décembre 2020).

Quant au coût des opérations immobilières (prix du bien, taux du crédit, coût de l'assurance emprunteur, frais de notaire...), il atteint en moyenne 4,7 années de revenus actuellement, contre 4,4 années il y a un an. Le niveau d'apport personnel est en hausse de 13,1 % depuis le début de l'année, tous niveaux de revenus confondus. Les recommandations du HCSF n'y sont pas pour rien : le taux d'endettement maximal pour qu'un emprunteur puisse obtenir un prêt est de 35 %, ce qui contraint souvent à posséder un apport personnel.

Rappelons que cette situation de taux bas demeure depuis plusieurs années. En effet, les taux avaient été abaissés suite à la crise économique de 2008, pour permettre une relance de l'économie via l'investissement. Aujourd'hui avec la crise de Covid-19, il est difficile de prédire une stabilisation, une diminution supplémentaire ou une augmentation des taux.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance prêt immobilier

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}