• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Loi Lagarde : zoom sur la délégation d'assurance credit

Publié par le

Depuis 2010, les assurés ont la possibilité d’aller voir ailleurs pour la souscription de leur assurance crédit dans le cadre d’un emprunt. Or, malgré les économies importantes que la délégation d’assurance leur laissent, les assurés n’utilisent encore que très peu ce dispositif.

Assurance crédit : la délégation d’assurance ne séduit pas ?

Selon la Fédération française des société d’assurance (FFSA), la délégation d’assurance, malgré son objectif d’économies, ne séduit pas plus que ça les emprunteurs. En tous cas, peu en auraient profité.

En 2013, 89 % des assurances emprunteur l’ont été via les établissements de crédit (les banques par exemple), contre 11 % seulement dans le cadre d’un délégation d’assurance. De plus, si les cotisation relatives aux contrats souscrits en délégation restent stables, celles en lien avec les établissements de crédit sont en hausse de 2 %.

Pourtant, la délégation d’assurance permet de réaliser de vraies économies sur la totalité du coût du crédit.

Loi Hamon : le renfort pour la délégation

En plus, depuis peu la loi Hamon vient renforcer la possibilité de profiter de la délégation d’assurance puisque cette nouvelle législation permet d’obtenir plus de temps pour choisir un contrat équivalent à celui de la banque, auprès de la concurrence. Plus de temps ? Oui car avant les emprunteurs avaient 15 jours pour aller voir ailleurs, depuis le 26 juillet dernier, ils ont une année entière. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES