Assurance prêt immobilier

Résidences secondaires à la mer : une explosion des prix de l'immobilier

Publié par le , Mis à jour le 30/07/2021 à 17:22

Avec la crise sanitaire et l’envie de changer de vie, beaucoup de Français se lancent dans l’achat d’un second logement mais pas n’importe où, près de la mer. Cette forte demande n’est pas sans conséquence : sur les littoraux, de la côte d’Opale à la côte méditerranéenne en passant par la côte Atlantique, les prix au mètre carré flambent.

L’attrait des Français pour la résidence secondaire

Les confinements et les couvre-feux successifs ont changé la perspective de vie des Français citadins. Sans partir pour de bon se mettre au vert, l’attrait pour les résidences secondaires se fait sentir, de là à participer à un changement de mode de vie : “La résidence secondaire n’est plus seulement un lieu de détente et de loisirs où l’on passe quelques semaines par an. Il est plus juste de parler de seconde résidence. On y vient toujours en week-end, pour les vacances, mais on peut aussi y télétravailler une partie de la semaine”, constate Christine Fumagalli, présidente du réseau Orpi.

Ce désir de posséder une “maison en plus” est très net. “La demande est forte, le marché très dynamique et les résidences secondaires, même chères et comprises entre 1 million et 1,2 million d’euros, partent comme des petits pains”, affirme Alexander Kraft, PDG de Sotheby’s International Realty France. 

La flambée des prix des littoraux

Alors, les Français sont certes motivés à investir dans une résidence secondaire loin de chez eux mais surtout là où il y a la mer. Selon une récente étude du réseau Orpi, les Français sont 54 % à privilégier le littoral contre 25 %, la campagne. Et celui qui a vent en poupe en ce moment, c’est le littoral Atlantique. Les demandes explosent à tel point que les prix s’affolent. Les acteurs du marché remarquent une vraie augmentation des valeurs de 2020 à 2021.

Parmi les grandes villes face à l’Océan, on note une forte hausse des prix au mètre carré pour certaines d’entre elles : 

  • La Rochelle (Charente-Maritime) : 4 600 à 5 500 euros le mètre carré, soit près de 15 % de plus qu’il y a un an
  • La Baule-Pornichet (Loire-Atlantique) : les prix ont également augmenté de 15 à 20 %
  • Les Sables-d’Olonne (Vendée) : entre 4 000 et 7 000 euros par mètre carré
  • Arcachon (Gironde) : 7 628 euros le mètre carré

D’autres villes côtières présentent une augmentation aussi significative : 

  • Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), Intra-muros : 4 000 à 5 000 euros le mètre carré, mais les appartements sans travaux avec une vue mer se vendent 50 % plus cher.
  • Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais) : 8 545 euros le mètre carré en moyenne
  • Trouville et Deauville (Calvados : entre 5 000 et 6 000 euros le mètre carré en moyenne.
  • Saint-Tropez (Var), Cannes, Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes) : plus de 10 000 euros le mètre carré
  • Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes) : 20 000 euros le mètre carré 

Comment assurer sa résidence secondaire ?

Pour assurer une résidence secondaire, deux options sont possibles :

  • Souscrire une assurance spécifique habitation résidence secondaire
  • Étendre les garanties du contrat d’assurance actuel à la résidence secondaire

Afin de trouver l’assurance la plus adaptée à votre résidence secondaire, vous pouvez effectuer une recherche sur un comparateur en ligne. Ainsi, vous pourrez bénéficier des meilleures garanties au meilleur tarif. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance prêt immobilier

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}