Pas vraiment de concurrence dans l'assurance crédit ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance credit > Pas vraiment de concurrence dans l'assurance crédit ?

Actualité de l'assurance

Assurance creditVoir toute son actualité

Pas vraiment de concurrence dans l'assurance crédit ?

|
Consultations : 738
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir forcé la concurrence entre les banques et les assurances pour la distribution des assurances emprunteur dans le cadre de la contraction d’un prêt immobilier avec la mise en place de la loi Hamon. Pourtant, selon l'Autorité de Contrôle prudentiel et de résolution, les contrats restent concentrés auprès des banques…qui en ont profité pour augmenter leurs marges en 2015.

Assurance emprunteur : les banquiers se font de grosses marges

En matière d’assurance crédit, les banques ont le quasi-monopole. En même temps que la contraction d’un prêt immobilier, elles délivrent une assurance de prêt proposée automatiquement à leurs clients. Pourtant, depuis 2014, ces derniers ont la possibilité de choisir plus facilement un concurrent (en comparant les assurances crédit du marché).

Malgré ces facilités mises à la disposition des consommateurs, les banques concentrent la majorité des contrats avec leurs partenaires assureurs spécialisés, engrangeant des marges importantes en 2015 selon l'Autorité de Contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). En chiffres, les profits de la branche assurantielle des banques atteignait 36,8 % du CA… des résultats records que même l’assurance auto ou l’assurance habitation n’atteignent pas (respectivement 3,4 % et 4,6 % du CA pour repère). L’assurance crédit serait ainsi 8 fois plus profitable que la moyenne des autres assurances (toutes réunies hors vie).

Les assureurs crédit peuvent-ils prendre le dessus ?

Les banques détiennent le monopole de l'assurance crédit Alors que les taux de prêt ont atteints des records de baisse depuis plusieurs mois, les marges sur les prêts baissent elles aussi. Les banques ne souhaitent donc pas lâcher l’assurance crédit, sans laquelle elles auraient un manque à gagner important. Les banques continuent donc d’exiger comme la loi les y autorise pour l’équivalence des garanties un contrat d’assurance de prêt équivalent à celui qu’elle propose initialement.

Les clients renoncent donc à aller voir la concurrence, optant plus facilement pour celle proposée par la banque, quitte éventuellement à en changer plus tard. Ce qui est rendu possible grâce à la loi Hamon qui donne 12 mois après la souscription d’un prêt immobilier pour changer d’assurance crédit. Mais selon Isabelle Tourniaire, du cabinet BAO Conseil, là encore les banques traineraient des pieds pour laisser partir les clients dans ce délai d’un an, en répondant tardivement aux demandes de délégation.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS