Prêt immobilier à 50 ans : c'est possible !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance credit > Prêt immobilier à 50 ans : c'est possible !

Actualité de l'assurance

Assurance creditVoir toute son actualité

Prêt immobilier à 50 ans : c'est possible !

|
Consultations : 1255
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

Souvent l’on pense que devenir propriétaires à 50 ans, c’est impossible. Nous préférons nuancer : c’est plus compliqué qu’à 30 ans mais c’est tout de même possible. D’ailleurs, 34 % des prêts sont contracté par les 50 ans et plus. Voici les trucs et astuces pour mettre toutes les chances de son côté lorsque l’on a 50 ans pour obtenir un crédit.

Crédit immobilier : valoriser son patrimoine

Arrivé à la cinquantaine, bon nombre de personnes envisagent d’acheter un logement, souvent plus petit après le départ des enfants, pour se rapprocher des zones urbaines, etc.

Bien sûr, à l’approche de la retraite, ou déjà en retraite, il est plus difficile de convaincre les établissements prêteurs, en raison le plus souvent d’une perte de revenus.

Quelques conseils pour valoriser son profil d’emprunteur :

  • Préparer une simulation de revenu avant et après retraite
  • Miser sur son patrimoine : épargne réalisée, contrat d’assurance vie, biens immobiliers déjà acquis, etc.
  • Opter pour le nantissement d’un bien pour garantir le remboursement du prêt

L’étape de l’assurance crédit

Prendre à crédit à 50 ans ? c'est possible ! Reste à trouver une assurance emprunteur, au tarif raisonnable. A 50 ans, le mieux est d’opter pour une garantie décès, normalement non obligatoire. Cette couverture peut aller jusqu’à 80 ans.

Les contrats de groupe (proposés par les banques par exemple) ne s’adressent souvent qu’aux emprunteurs de moins de 65 ans (parfois 70 ans).

Reste alors la solution des contrats individuels, mais le questionnaire médical est plus contraignant. Cela tombe bien puisque la loi Hamon permet depuis juillet 2014 de choisir un contrat d’assurance de prêt immobilier auprès de la concurrence, et ce en toute tranquillité  car la loi Hamon laisse une année après la signature du prêt pour aller voir un autre assureur. 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS