Assurance credit

Quel a été le profil moyen de l'emprunteur immobilier en 2018 ?

Publié par le

Immobilier : quel a été le profil type de l'emprunteur en 2018 ?

Agé de 36 ans, l’emprunteur immobilier moyen en 2018 était plus jeune mais avait également des revenus plus faibles que l’année précédente, révèle une étude du courtier Meilleurtaux.com.

Un revenu moyen en baisse

Obtenir un crédit immobilier est-il plus simple qu'avant ? D’après une étude révélée par le courtier Meilleurtaux.com, « le profil type de l’emprunteur » a évolué en 2018. En 2018, ses revenus moyens ont nettement baissé : 4 376 € nets par foyer, contre 5 134 € en 2017 et près de 5 500 € en 2016. « C'est la première fois depuis 5 ans que les revenus moyens de l'emprunteur type sont aussi largement en baisse et sous la barre très nette des 5 000 € » préciseà 20 minutes Maël Bernier, directrice de la communication du courtier.

Il serait donc plus facile d’obtenir un crédit immobilier ? Pour Pierre Madec, économiste, ces chiffres doivent être replacés dans un contexte. « Il faut mettre ces chiffres-là au regard des transactions macroéconomiques. Comme 2017, l’année dernière a été une bonne année en termes de transactions, notamment les opérations de ventes dans l’ancien. Plus il y a de transactions, plus il est normal de retrouver des ménages plus jeunes et moins riches dans les accédants », assure-t-il à 20 minutes. Les emprunteurs seraient donc toujours majoritairement « aisés ».

Selon Meilleurtaux.com il existerait toutefois de fortes inégalités territoriales. Ainsi à Paris les revenus net moyens par foyers sont de 8 259 € (en hausse par rapport à 2017). C’est bien plus que dans les autres métropoles où ces revenus se situent dans une fourchette comprise entre 4 700 € (Montpellier) et 5 800 € (Lyon). « La capitale est un peu une caricature, mais des communes limitrophes ou d’autres grandes villes ont des prix extrêmement élevés », détaille l’économiste.

La moyenne d’âge de l’emprunteur varie selon les villes

Autre enseignement de cette étude, les emprunteurs immobiliers rajeunissent. Alors qu’ils étaient âgés de 37 ans en 2016 ou de 36,9 ans en 2017, ces derniers avaient en moyenne 36 ans en 2018. A l’image des revenus moyens, la moyenne d’âge varie selon les villes : 33,9 ans Lille, 36,6 ans à Paris ou bien encore 38,3 ans à Nice. Du côté des seuls emprunteurs primo-accédants, l’âge moyen est également plus bas : 32 ans en 2018 contre 33 ans en 2017 et 34 ans en 2016.

Dans l’ensemble ce rajeunissement n’est pas sans conséquence sur l’apport moyen. L’année dernière celui-ci s’élevait à 18 500 €. Un montant bien éloigné des 70 000 € de 2014 ou des 55 000 € de 2015. Là encore, les différences sont assez impressionnantes selon les villes. A Paris l’apport moyen atteint ainsi 127 966 €. Pour ce qui est de la durée d’emprunt, le profil type a également évolué. Alors que le durée moyenne du prêt immobilier était de 19 ans et demi en 2017, cette dernière s’élève à 20 ans en 2018. Le montant de l’emprunt est quant à lui assez stable (216 000 €).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES