Quel est le portrait-robot de l'emprunteur en 2015 ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance credit > Quel est le portrait-robot de l'emprunteur en 2015 ?

Actualité de l'assurance

Assurance creditVoir toute son actualité

Quel est le portrait-robot de l'emprunteur en 2015 ?

|
Consultations : 693
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

Le courtier en crédit Meilleurtaux.com vient de dresser le portrait-robot de l'emprunteur en 2015. Et ce portrait est dessiné par la baisse des taux de crédit immobilier, ce qui a des conséquences sur le comportement d’achat des Français. Lumière sur le nouvel acquéreur Français.

Baisse des taux de crédit : les emprunteurs remboursent moins

Le montant des transactions d’achat reste stable entre 2014 et 2015 : la transaction moyenne s’élève à 249 406 euros, soit une hausse de 1 772 euros par rapport à l’année précédente. Le montant des transactions diffère selon la région, à savoir le Nord observe les transactions les plus basses, tandis que, sans surprise, l’Ile-de-France et le Rhône-Alpes, les plus élevées selon Meilleurtaux.

Si les sommes empruntées en 2015 augmentent légèrement, le prêt moyen reste à peu près le même qu’en 2014, avec une hausse de seulement 1 396 euros (pour 180 222 euros empruntés). En d’autres termes, les emprunteurs ont fait le choix de rembourser moins chaque mois, plutôt que d’emprunter plus. Ce qui signifie encore que les emprunteurs ont fait le choix d’un emprunt plus long sur la durée, à 18,9 ans (contre 18,2 ans en 2014).

Crédit immobilier : l’apport personnel en baisse

A quoi ressemble l'emprunteur en 2015 ? 2015 marque la première année de baisse de l’apport personnel depuis 2004. Meilleurtaux explique que l’apport moyen se place à hauteur de  57 735 euros, (contre environ 69 000 euros en 2014). Un apport dont le montant varie également selon les régions, avec une plus grosse somme en Ile de France.

Meilleurtaux évoque également l’apport médian, marquant une séparation nette entre les emprunteurs. Ce dernier chute de 27 000 à 20 000 euros. En d’autres termes, la moitié des emprunteurs disposaient de moins de 20 000 euros d’apport en 2015.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS