Refus d'assurance-crédit : récupérez votre dépôt de garantie

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance credit > Refus d'assurance-crédit : récupérez votre dépôt de garantie

Actualité de l'assurance

Assurance creditVoir toute son actualité

Refus d'assurance-crédit : récupérez votre dépôt de garantie

|
Consultations : 1263
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

Dans le cadre de l’achat d’un logement, les acheteurs versent un dépôt de garantie, souvent 5 % du montant total de l’acquisition. Il existe une clause suspensive qui permet de récupérer ce dépôt de garantie : le refus de prêt de la part de la banque. Mais ce n’est pas tout !

Des acheteurs se voient refuser l’assurance crédit

Après un dépôt de garantie d’un montant de 8 900 euros pour l’achat d’un bien immobilier à 178 000 euros, un couple s’est vu refuser l’accès à l’assurance de prêt immobilier par l’assureur partenaire de leur banque (qui pourtant avait donné son accord pour le prêt immobilier).

Etant donné que l’octroi du prêt dépend de l’acceptation de l’assureur, le prêt immobilier ne pouvait plus être contracté. Les acquéreurs malchanceux ont donc demandé à récupérer leur dépôt de garantie…non sans mal !

Clause suspensive : le refus d’assurance emprunteur aussi…

Un couple d’acheteurs a souhaité récupérer leur dépôt de garantie versé au moment du compromis de vente, sans pour autant s’être vu refuser le crédit immobilier. La cour d'appel de Toulouse a donné raison à ce couple d’acquéreur, même sans refus de prêt. Elle a jugé que les acheteurs n’ateitn pas responsables de l’acceptation ou non d’assurer leur crédit.

Quand l'assurance crédit est refusée Dans le cas de ces acheteurs, c’est l’assurance de prêt immobilier de la banque qui leur a été refusé et non le crédit lui-même. Mais au même titre que le refus d’un crédit, le refus d’une assurance emprunteur constitue bien une clause suspensive d’une vente immobilière.

Attention : hors cas de refus de prêt ou d’assurance, il n’existe que le délai légal de 10 jours après réception de la notification de l’avant-contrat pour se rétracter. Une fois ce délai passé et le prêt ou l’assurance crédit acceptée, le dépôt de garantie est dû.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS