• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Santé : mise en place du droit à l'oubli pour l'assurance crédit

Publié par le

Mise en place du droit à l’oubli pour l’assurance crédit

Le droit à l’oubli peut maintenant s'appliquer lors de la souscription d’une assurance crédit. Il s’agit ici pour les anciens malades de ne plus avoir à signaler leur situation passée et éviter ainsi de ne pas se voir accorder une assurance emprunteur.

Un droit à l’oubli qui assouplit le critère santé

Le droit à l’oubli pour accéder plus facilement au crédit est une des mesures phares de la loi sur la modernisation du système de santé français selon le communiqué officiel de la ministre Marisol Touraine. Il concerne ici l’assurance crédit à savoir la protection pour les emprunteurs n’étant plus en mesure de prendre en charge leurs mensualités. Le critère de la santé est donc un point important dans la réalisation d'un tel dossier.

Assurance crédit : différents délais pour avancer le droit à l’oubli

Dorénavant et grâce à cette mesure, un ancien malade profitera des mêmes chances d’accéder à l’assurance emprunteur. Il s’agit ici des patients qui souffraient d’une maladie de longue durée comme un cancer. Ne pas avoir à déclarer son ancienne pathologie nécessite tout de même de respecter un délai de dix ans après la fin du traitement. Pour les cancers plus « mineurs », une période de cinq ans est à respecter. Cette mesure est importante pour les anciens patients car elle leur évite de subir des surprimes et autres exclusions de garanties.

« Le dispositif de « droit à l’oubli » est porteur d’espoir et de progrès pour les personnes présentant ou ayant présenté un risque aggravé de santé. Les travaux doivent se poursuivre et faire progresser, chaque jour et pour l’intérêt de tous, les droits des malades et de ceux qui ne le sont plus », précise Marisol Touraine dans son communiqué.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES