• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance credit

Tout comprendre sur l'assurance prêt immobilier

Publié par le

Avant toute demande de prêt immobilier, la banque peut éventuellement inclure dans ses conditions d’octroi de prêt l’adhésion à une assurance crédit pour couvrir les risques d’incapacité temporaire ou définitive de remboursement.

Que couvre l’assurance crédit ?

L’assurance crédit a tout d’abord la même durée que celle du prêt. Cette assurance prend notamment en charge le versement des mensualités en cas d’accidents (routiers, du travail, etc.) ou de maladies entrainant une convalescence non-payée ou une invalidité temporaire ou définitive impliquant une baisse de revenus impliquant à son tour une incapacité de règlement des mensualités. Le décès de l’emprunteur est également un des risques couverts par l’assurance emprunteur sans parler de la couverture en cas de chômage, en hausse ces dernières années.

Conditions de souscription

Toute personne voulant souscrire une assurance de prêt immobilier couvrant le risque de santé se doit de remplir un questionnaire médical. Questionnaire devant cependant être rempli avec toute honnêteté sous peine de nullité du contrat. Après évaluation des risques, l’assurance fera part des différentes garanties, des conditions de remboursement ainsi que le montant des mensualités à verser et dont le paiement dépendra des clauses du contrat.

L’assurance se réserve toutefois le droit d’accepter ou non la demande d’assurance. Pour les emprunteurs ayant des problèmes de santé, donc représentant des risques énormes pour les assurances qui s’en méfient, peuvent bénéficier de la convention AERAS (S'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Cette dernière leur évitera de remplir le questionnaire médical à condition de remplir certaines conditions. Toutefois, si ces conditions ne s’avèrent pas être remplies, ils devront tout de même remplir ce questionnaire.

Où souscrire son assurance crédit ?

Bon nombre de banques proposent eux-mêmes une assurance emprunteur. Nul emprunteur n’est toutefois contraint à souscrire l’assurance crédit de la banque. En effet, la loi Lagarde permet à l’emprunteur de choisir entre souscrire l’assurance de la banque et souscrire une assurance crédit auprès d’une assurance externe à la banque à condition que les garanties de cette assurance soient égales à celles de la banque. Cela tourne à l’avantage de l’emprunteur puisqu’il aura la possibilité de chercher une assurance moins chère que celle de la banque.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES