Assurance credit

Un taux immobilier bas n'est pas sans « danger »

Publié par le , Mis à jour le 13/05/2019 à 16:11

Profitez de votre droit à la résiliation pour changer d'assurance de pret

Heureux soient les emprunteurs immobiliers car les taux de crédit immobilier continuent encore de baisser ! En avril 2019, les taux se sont arrêtés à 1,15 % sur 15 ans, 1,30 % sur 20 ans et 1,55 % sur 25 ans. Mais attention au revers de la médaille…

Des taux de prêt immobilier historiquement bas

Dans un communiqué de presse datant du 13 mai, Artemis courtage, spécialiste du prêt immobilier explique que les taux de crédit immo continuent de baisser. Le dossiers emprunteurs les plus solides, dont les revenus annuels dépassent 100 000 euros et l’apport atteint au moins 15 %, ont pu même bénéficier de taux exceptionnellement bas à 0,7 % sur 20 ans ou 0,9 % sur 25 ans !

Et la tendance baissière ne semble pas prête de s’arrêter : « la Banque Centrale européenne a indiqué qu’il n’y aurait pas de hausse des taux directeurs en 2019 et l’OAT à 10 ans se maintient à un niveau exceptionnellement bas : 1 % sur 20 ans peut devenir progressivement la nouvelle norme » commente le directeur associé d’Artémis Courtage.

Mais attention à la tentation des prêts immo de très longue durée et aux exclusions de certains emprunteurs…

Taux de pret immo : 2 choses auxquels il faut prendre garde

Parallèlement aux taux bas, les banques acceptent désormais d’accorder des crédits immobiliers de (très) longue durée de 25 à 35 ans parfois, à des taux tout de même intéressants.  Le dernier baromètre Crédit-Logement CSA explique d’ailleurs que les durées des prêts n’ont jamais été aussi élevées.

Ces prêts permettent ainsi que ménages les plus modestes d’accéder au crédit en réduisant leurs mensualités.

Mais attention, si ces prets permettent d’accéder au crédit, ils impliquent aussi un certain nombre de conditions parfois contraignantes :

-          Plus la durée du crédit est étendue, plus les frais sont élevés

-          Pas idéal en cas de revente rapide envisagée, car les premières années d’un prêt servent à rembourser les intérêts.

-          Pas idéal si le bien perd de sa valeur à la revente, si ce qui reste à rembourser dépasse le prix de la revente.

Certains profils d’emprunteur sont exclus

Attention au taux d’usure qui exclut certains profils d’emprunteurs. Ce taux correspond au taux annuel effectif global (TAEG), comprenant le taux nominal, le taux d'assurance, la garantie, les frais de dossiers, etc. et au-dessus duquel les banques n’ont pas le droit de prêter.

Les profils les plus touchés par l’effet du taux d’usure sont les emprunteurs seniors, les malades chroniques, en sommes des profils jugés à risques.

L’assurance de prêt pour faire baisser le coût total de son crédit

L’assurance emprunteur est une part importante du coût total du crédit et est indispensable aussi bien pour la banque que pour l’emprunteur puisqu’elle couvre les 2 acteurs en cas d’impossibilité de remboursement à cause d’un décès, d’invalidité ou de perte d’emploi par exemple.

Encore peu d’emprunteurs connaissent leurs droits en matière de résiliation de l’assurance de prêt.  Pourtant une telle opportunité permet aux emprunteurs qui l’utilisent de faire des économies sur le coût total de leur crédit en optant pour une formule moins chère auprès de la concurrence, et ce chaque année. En savoir plus sur la résiliation infra annuelle de l’assurance crédit.

Un comparateur d’assurance de prêt est justement fait pour accompagner les emprunteurs qui souhaitent facilement change d’assurance dans un but économique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES