Assurance décès : 90% des Français disent non à la maison de retraite !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance décès > Assurance décès : 90% des Français disent non à la maison de retraite !

Actualité de l'assurance

Assurance décèsVoir toute son actualité

Assurance décès : 90% des Français disent non à la maison de retraite !

|
Consultations : 1680
Commentaires : 0
Prévention pour les séniors
Les résultats d’un sondage réalisé par OpinionWay, publié vendredi 6 avril, explique que les Français sont en très large majorité réfractaires à la maison de retraite. En effet, 90% d’entre eux préfèrent vieillir chez eux et adapter leur logement, si leur état de santé le nécessite, plutôt que d’aller en maison de retraite. Mieux vaut prévoir une assurance décès.

Cela tombe bien, les places en maison de retraite sont comptés et les frais généralement supérieur au maintien à domicile. Mais adapter son logement aux contraintes physiques liées au grand âge et à la perte d’autonomie, coûte également très cher. Néanmoins 45% des Français préférant rester à leur domicile pensent pouvoir en financer seuls les frais. 6% comptent eux sur une aide financière de leurs proches.

Financement de sa dépendance


Pour le reste des sondés, seul 9% préfèrent intégrer une maison de retraite ou établissement spécialisé et, 1% n’ont pas encore d’avis sur le sujet. Il est pourtant primordial de s’intéresser au problème, le plus tôt possible. Si 49% des Français souhaitent rester chez eux et financer l’aménagement de leur intérieur, 41% ne savent visiblement pas comment s’y prendre. Peut-être comptent-ils sur des aides de l’Etat !

En vain, sur le plan politique, le problème de la dépendance et de son financement est loin d’être réglé. Sarkozy, qui avait promis de s’y atteler, a suspendu la réforme pour raisons budgétaires. Il préconise aujourd’hui d’attendre 2013, et donc une stabilisation du PIB à 3% pour revenir sur le sujet.

L’assurance dépendance pour faire face à la perte d’autonomie


Pourtant, le problème ne peut pas attendre, aujourd’hui la dépendance coûte 34 milliards d’euros (dont 24 millions d’argent public) chaque année. Compte tenu de l’évolution démographique, il faudra trouver 10 milliards de plus pour faire évoluer le système.

Les candidats à la présidentielle ont des idées : prévention, consultations médicales personnalisées après 60 ans, adaptation des logements, deuxième journée de solidarité, hausse de la CSG des retraités, impôt sur le patrimoine, assurance privée obligatoire...

Pour le moment, il serait plus prudent d’anticiper personnellement l’état de dépendance. Heureusement il existe des solutions contre la perte d’autonomie, par exemple souscrire à des produits d’épargne ( livrets épargne, assurance vie...) ou d’assurance dépendance pour ne pas se retrouver au dépourvu.

L’avis d’Assurland : effectivement de nombreux produits existent. L’assurance vie, l’assurance décès, l’assurance dépendance. Pour obtenir la meilleure offre, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurance décès.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS