• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance décès

Assurance décès : avantages et limites de ce contrat pas comme les autres

Publié par le , Mis à jour le 16/06/2016 à 16:32

En fonction du contrat, les couvertures peuvent varier

La souscription d’un contrat d’assurance décès fait bénéficier du versement d’un capital ou d’une rente aux bénéficiaires du contrat au décès du souscripteur. Cet acte n’est pas anodin, aussi il est important de connaître toutes les clauses et les conditions de résiliation de ce type de contrat.

Quels sont les avantages de l’assurance décès ?

Une assurance décès a pour but d’aider financièrement les bénéficiaires du contrat (conjoint, concubin ou enfants) au décès du souscripteur. Selon le type de contrat souscrit, elle peut soit couvrir les frais d’obsèques lors du décès de l’assuré, soit rembourser les crédits contractés par le souscripteur.

Quelles sont les limites de l’assurance décès ?

Si ce type d’assurance protège financièrement les proches du souscripteur après le décès prématuré de celui-ci, mais présente néanmoins certains inconvénients non négligeables. En effet, les mensualités sont moins élevées pour les souscripteurs plus jeunes. En fonction de l’âge, les cotisations sont très variables. De plus, passé un certain âge, l’assuré ne reçoit plus aucune prime.

Pourquoi résilier une assurance décès ?

Les raisons qui poussent un contractant à résilier une assurance décès sont nombreuses. Généralement, la résiliation survient suite à un déménagement, un changement de situation matrimoniale ou familiale, un changement de profession, un départ en retraite ou une difficulté financière.

Comment résilier une assurance décès ?

Le contrat d’assurance décès contient obligatoirement une clause sur la résiliation du contrat. Grâce à cette clause, l’assuré a la possibilité de connaître toutes les conditions de résiliation du contrat, comme la durée de préavis et la date à laquelle le contrat peut être résilié. L’assuré peut également savoir s’il lui faut justifier le motif de sa demande ou non.

Pour résilier le contrat, l’assuré doit envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à son assureur dans les délais convenus dans le contrat. La demande doit être envoyée au moins un à deux mois avant la date de résiliation souhaitée.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES