• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance décès

Dépendance : le Gema veut croire à un partenariat avec l'Etat

Publié par le , Mis à jour le 18/09/2012 à 09:35

C’est une réforme aux airs de serpent de mer. Reportée maintes fois pendant le mandat de Nicolas Sarkozy qui a échoué à apporter une « réponse à l'angoisse de la dépendance », la réforme du financement de la perte d’autonomie demeure un vaste chantier. Un chantier où les assureurs privés veulent avoir un rôle à jouer.

Où l’on reparle de la réforme

C’est le 7 septembre 2012 lors d’un déplacement de Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie, dans la Ville rose que l’on a reparlé de la réforme de la dépendance.

Son entourage a alors révélé qu’un projet de loi verrait le jour « d’ici la fin de la première moitié du quinquennat » et que cette réforme serait « basée sur la solidarité nationale », à l’exclusion des « assurances privées ».

Pour un partenariat public/privé

Face à ces révélations, le Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (Gema) n’a pas tardé à réagir par la voix de son secrétaire général, Jean-Luc de Boissieu, qui espère qu’il ne s’agit pas là d’une « déclaration de guerre contre les assureurs ».

Jean-Luc de Boissieu ajoute : « Tout ce qu’on peut souhaiter, c’est que le gouvernement fasse le plus rapidement possible connaître ses projets sur la dépendance » avant de préciser : « nous attendrons de connaître le contenu du projet de loi pour voir s’il n’y a pas moyen de créer un partenariat public/privé ».

Affaire à suivre donc.


L’avis d’Assurland.com : c’est une initiative à saluer ! L’Université des Aidants a offert des iPad à une centaine d’aidants familiaux pour leur permettre de mieux affronter les difficultés nées de leur rôle. Faites le plein d’infos en suivant ce lien.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES