• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance décès

Dépendance : les Français réticents pour s'assurer

Publié par le

La huitième édition du baromètre Dépendance TNS Sofres réalisée pour La Banque Postale Prévoyance permet à nouveau de mieux saisir la manière dont les Français perçoivent et appréhendent la dépendance. Ainsi, si cette thématique figure toujours parmi leurs préoccupations, ils se sentent de moins en moins concernés. Explications.

Des Français moins concernés par la dépendance

Selon la nouvelle édition du baromètre Dépendance réalisé par TNS Sofres pour La Banque Postale Prévoyance, « seulement » 74 % des Français disent se sentir concernés par la dépendance. Ils étaient 82 % en 2014.

Directeur de la Banque Postale Prévoyance, Tanguy Carré précise que c’est la première fois que ce chiffre est en baisse. En cause, selon lui, une « actualité moindre sur le sujet » et les « événements lourds de ces derniers mois ».

L’assurance dépendance ne fait pas recette

En ce qui concerne la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV), plus de la moitié des Français (ndlr : 59 %) estiment qu’elle n’est pas suffisante et 23 % d’entre eux disent n’en avoir jamais entendu parler.

Toutefois, eu égard à l’état actuel des finances publiques, certains Français préfèrent prendre les devants. Ainsi, le baromètre Dépendance révèle que 26 % des sondés ont déjà pris des dispositions à titre personnel pour affronter le risque de dépendance. Ils étaient 21 % en 2014.

Malgré tout, toujours selon le baromètre, seuls 31 % des Français se disent intéressés par la souscription d’une assurance dépendance pour le compte d’un parent ou d’un proche.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES