Assurance décès

Ehpad : les résidents seront prioritaires au moment de la vaccination

Publié par le , Mis à jour le 03/12/2020 à 11:59

Les pensionnaires des EHPAD seront les premiers à être vaccinés contre la Covid-19. Il y a quelques jours, la Haute Autorités de santé a dévoilé ses recommandations dans la campagne de vaccination qui devrait débuter d’ici à la fin de l’année 2020.

Les résidents des EHPAD seront les premiers concernés par la vaccination

Invité sur BFMTV-RMC, Jean Castex est revenu sur la situation sanitaire en France et sur la future campagne de vaccination.
Le Premier ministre a indiqué que l’autorisation du  vaccin contre le covid-19 devrait avoir lieu « plutôt vers la fin décembre ». Quelques jours plus tôt, la Haute Autorité de Santé a dévoilé la stratégie de vaccination de la France lors de la réception des premiers vaccins.

Une stratégie qui prend la forme de 5 phases. Pour mettre au point cette campagne, les autorités sanitaires se sont basées sur deux critères :

  • Les facteurs de risques de formes graves qui peuvent conduire à une hospitalisation ou un décès
  • Les facteurs de risque d’exposition au virus

En raison du nombre limité de doses qui seront disponibles au lancement du vaccin contre le Covid-19, la HAS recommande une vaccination des résidents en Ehpad ou tout autre hébergement collectif. En parallèle, elle demande une vaccination pour le personnel des EHPAD, les professionnels de santé et les personnes susceptibles d’être infectées par le virus. Au total, ce sont 840 000 personnes qui sont concernées par cette 1ere phase.

Depuis cette annonce, les interrogations se multiplient sur les réseaux sociaux. Nombreux sont ceux à se demander si les personnes âgées vont devenir « les cobayes » de ce nouveau vaccin. Pour les plus sceptiques, sachez la vaccination ne sera pas obligatoire pour les pensionnaires tout comme le reste de la population.

Vers une vaccination obligatoire du personnel des Ehpad ?

Lors de sa dernière allocation, Emmanuel Macron a annoncé son intention de ne pas rendre obligatoire la vaccination contre la Covid-19. Dans une interview accordée à La Croix, le président d’un syndicat de médecins généralistes explique que ce sera au médecin traitant d’expliquer les avantages et aussi les inconvénients de ce vaccin.

Si la vaccination des pensionnaires ne sera pas obligatoire, les soignants sont appelés à se faire vacciner massivement. Ce n’est pas la première fois que l’appel est passé. Il y a quelques semaines, le principal syndicat des Ehpad a appelé à rendre obligatoire le vaccin contre la grippe pour le personnel.

À l'époque, Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa explique : « Pour qu’un résident soit protégé de la grippe, il faut qu’environ 80% de son environnement soit vacciné. Les personnes âgées sont souvent volontaires pour la vaccination. En revanche nous n’avons chaque année que 20 à 30% de salariés vaccinés ».  

Selon les derniers chiffres, le nombre de cas continue de baisser. En moyenne, 11 000 cas ont été recensés  sur les 7 derniers jours. Le nombre de patients hospitalisés pour une infection liée au coronavirus est aussi entrain de baisser.

Depuis le début de l’épidémie, le virus a fait plus de 52 700 morts dans le pays et a contaminé plus de 2 200 000 personnes.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance décès

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}