• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance décès

Engouement des Français pour l'assurance décès en 2011

Publié par le , Mis à jour le 10/09/2012 à 17:50

A en croire les chiffres 2011 divulgués par la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA), l’assurance décès séduirait de plus en plus les Français. En 5 ans, le marché de ce produit d’assurance a augmenté de plus de 16 % et c’est désormais près de 20 millions de contrats qui sont souscrits. Détail sur ces chiffres.

L’assurance décès à la hausse : +3 % de souscriptions en 2011

Selon les chiffres publiés par la FFSA, 18,78 millions de contrats d’assurance décès ont été recensés pour l’année 2011, soit une augmentation de 3 % par rapport à 2010 (18,28 millions).

Sur 5 ans, l’évolution est encore plus flagrante avec une augmentation des souscriptions de plus de 16 %. Les Français se protègent donc eux et leur entourage contre les risques de décès.

Engouement divergent pour les 3 types d’assurance décès

L’assurance décès à adhésion individuelle propose trois types de contrats différents :

  • Les assurances décès « temporaires » : versement d’un capital ou d’une rente lors du décès du souscripteur avant le terme du contrat.
  • Les assurances décès « vie entière » : versement d’un capital lors de la souscription, quel que soit le moment du décès.
  • Les assurances décès « combinées » : versement d’un capital déterminé lors de la souscription en cas de décès ou versement d’un capital déterminé  en cas de vie de l’assuré au terme du contrat.

Or, les trois produits n’évoluent pas tous de la même manière. Les contrats « temporaires » et les « vie entière » observent une hausse de 4 % en 2011, moins forte qu’en 2010 période à laquelle ces produits évoluaient respectivement de 5 et 6 %.

A contrario, les contrats « combinés » sont à la baisse, avec un désintérêt de 9 % en 2011.

En termes de cotisations, ces contrats représentent 2,9 milliards d’euros en 2011, soit + 3 %, grâce à la progression des « temporaires » et des « vie entière ». Dans le même temps, 1,2 milliard a été reversé pour cause de décès, soit une hausse des versements de 5 % par rapport à 2010.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES