• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance décès

Equilibr'Age : la prévention des chutes en Bretagne

Publié par le , Mis à jour le 19/10/2012 à 15:23
Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, une réunion a récemment eu lieu dans le petit village de Le Bono. Lancé à l’initiative du Centre local d'information et de coordination (Clic), de Kiné Ouest Prévention et de la Caisse d'assurance retraite et santé au travail (Carsat), ce rendez-vous devait prévenir les chutes de seniors.

Des chutes aux graves conséquences

Fruit d’un partenariat entre le Centre local d'information et de coordination (Clic), Kiné Ouest Prévention et la Caisse d'assurance retraite et santé au travail (Carsat), une réunion d’information s’est récemment déroulée à la salle Jean-Le Mené dans le village de Le Bono.

L’objectif d’une telle réunion ? Prévenir les chutes de personnes âgées de plus de 65 ans. Car, comme l’explique Jean-Jacques Dermont, kinésithérapeute à Kiné Ouest Prévention : « La chute est parfois grave entraînant fracture, hospitalisation voire décès. C'est bien souvent à cause d'une chute que l'on est obligé de quitter son domicile ou que l'on perd son autonomie ».

Et, Jean-Jacques Dermont d’ajouter : « En complément de la prise en charge médicale, la prévention est efficace pour lutter contre les chutes et le processus qui les déclenchent et le cercle vicieux qui s'installe ».

Un atelier qui fonctionne

Comment lutter contre ce péril ? Grâce à l’atelier Equilibr'Age, un programme financé par l’assurance maladie. 

Mis à profit pour développer les capacités d’équilibration, apprendre le relever, réfléchir à l’aménagement du domicile et inciter à la pratique d’activités physiques, sociales et mnésiques, l’atelier ne remplace en aucun cas « un traitement ou une rééducation des troubles de l'équilibre », prévient Jean-Jacques Dermont.

En Bretagne, 1 377 ateliers et 35 formations ont été menés profitant à 15 530 retraités, ce qui a entraîné une réduction de deux-tiers du taux de chutes pour les participants.


Le conseil d’Assurland : besoin d’une assurance décès ? Faites preuve d’une certaine vigilance à l’heure de souscrire un contrat obsèques car, selon UFC Que-Choisir, de nombreux devis s’avèrent non conformes. Plus d’infos dans l’article Assurance décès : le contrat obsèques en question.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES