Faits divers : une assurance obsèques bloquée après un décès

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance décès > Faits divers : une assurance obsèques bloquée après un décès

Actualité de l'assurance

Assurance décèsVoir toute son actualité

Faits divers : une assurance obsèques bloquée après un décès

|
Consultations : 3019
Commentaires : 0
Comment une assurance décès peut-elle bloquer une indemnisation ?

En souscrivant une assurance décès, Manuel était certain de faire un geste pour les membres de sa famille qui ne devraient pas avoir de souci à se faire quant aux éventuels frais liés à ses obsèques. Il se retournerait sans doute dans sa tombe en sachant que l’argent correspondant n’est pas revenu à ses proches qui se sont trouvés dans l’obligation de débourser la somme de 4 400 euros pour régler les obsèques. L’argent « préparé » par Manuel est, pour sa part, bloqué et pourrait bien être envoyé du côté de l’Espagne.

Une assurance pour protéger ses proches

Manuel est un Espagnol qui s’est établi en Belgique durant les années 60. Il est alors accompagné de sa femme avec qui il partage un quotidien plutôt modeste. S’il décide de souscrire une assurance décès, c’est pour éviter que ses proches ne soient dans l’embarras lorsque son dernier jour serait arrivé. Mais le vieil homme ne saura jamais que son souhait ne n’est pas concrétisé.

L’héritage de Manuel

Lorsque son heure est finalement arrivée, ses proches n’ont pas pu bénéficier du capital prévu par l’assurance décès. C’est parce que Manuel n’a malheureusement pas songé à changer le nom du bénéficiaire de cette assurance après le décès de son épouse Teresa. Sa famille, en l’occurrence sa petite-nièce Rosario et son frère, s’est trouvé dans l’obligation de payer eux même la totalité de la facture des obsèques.

Le montant de 2 800 euros qui aurait dû être utilisé pour rembourser une partie de cette note est encore bloqué. Cette somme aurait dû revenir à Teresa qui n’est plus. Pour sa part, Rosario n’est pas une héritière légale, d’autres personnes doivent être prises en compte dans la succession : les éventuels frères et sœurs notamment. Il faudrait alors mener une enquête visant à retrouver les « véritables » héritiers de Manuel, une démarche pourrait coûter plus cher que les 2 800 euros de l’assurance.

Quelques mots sur l’assurance décès

L’assurance décès est un contrat de prévoyance souscrit afin de protéger les proches du point de vue financier en cas de décès du souscripteur. Ces derniers perçoivent alors une rente ou un capital afin de faire face aux imprévus. Dans le cas de Manuel, le capital reste pour le moment inaccessible.

Source : rtl.be

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS