Le capital décès, une assurance pour les ayants droits !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance décès > Le capital décès, une assurance pour les ayants droits !

Actualité de l'assurance

Assurance décèsVoir toute son actualité

Le capital décès, une assurance pour les ayants droits !

|
Consultations : 3152
Commentaires : 0
main-secourable
En matière d’assurances, qu’elles soient en assurance santé, ou en assurance vie, par exemple, le capital décès ne nécessite pas forcément une souscription particulière. Comment fonctionne l’assurance décès ? Qui en est le bénéficiaire suite au décès de l’assuré ? Quelle est la marche à suivre pour les ayants droits ? Explications.

Avant tout, il est utile de rappeler ce que signifie la notion de capital décès. Il s’agit du versement d’un capital aux ayants droit de l’assuré décédé

Le capital décès pour assurer la continuité


Mais pour en bénéficier, il y a certaines conditions. L’assuré soit avoir travaillé en tant que salarié au moins 120 heures, trois mois avant son décès. Mais, s’il percevait une assurance chômage ou une pension invalidité, le capital décès pourra aussi fonctionner.

Le montant du capital décès dépend des revenus que percevait le défunt. La fourchette est assez grande : entre 363,72 et 9 092 euros. 

Demande du capital décès par les bénéficiaires


Qui sont les bénéficiaires de l’assurance décès ? Comme dans toute succession, il s’agit en premier lieu des personnes qui étaient directement à charge du défunt. Celles-ci ont un mois pour se faire connaître et ainsi avoir droit au versement du capital décès.

S’il n’y en a pas, le capital décès est versé au conjoint, ou à défaut aux descendants, ou à défaut aux ascendants. Ils ont deux ans pour demander le versement.

Mais comment faire cette demande justement ? Il vous suffit de remplir un formulaire qui doit être transmis à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de l’assuré défunt. Vous devez joindre également l’acte de décès, une copie du livret de famille attestant votre lien de parenté avec le défunt, ainsi que ses trois derniers bulletins de salaire.

L’avis d’Assurland : il existe aussi d’autres moyens de prévoir pour sa famille son décès.  Vous pouvez vous tourner vers l’assurance vie, assurance garantie obsèques.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS