Assurance décès

Le marché de la prévoyance à la peine en 2020, en particulier en collective

Publié par le , Mis à jour le 01/04/2021 à 13:19

La crise sanitaire et économique a pesé sur le secteur de la prévoyance, et en particulier sur la collective, dont le niveau des cotisations dépend de la santé du marché de l'emploi. La prévoyance individuelle s'en sort mieux, et le moment est peut-être bien choisi pour vérifier que vos garanties se situent toujours à un prix concurrentiel.

La moitié des acteurs subissent une croissance négative

Alors que le secteur de l’assurance vient de livrer son bilan de l’année 2020, c’est également au tour du marché de la prévoyance de faire les comptes. Et ce dernier n’a pas été épargné par la crise sanitaire et économique consécutive au Covid-19. Habitué à plusieurs années de croissance autour des 4%, le marché de la prévoyance a dévissé l’année dernière : la moitié des organismes présentent une croissance négative.

Ce constat est d’autant plus frappant du côté de la prévoyance collective, qui regroupe les couvertures destinées aux salariés, et qui dépend donc de leurs cotisations. En période de récession économique, les recettes diminuent pour les organismes : les salariés perdent leur emploi ou se retrouvent au chômage partiel, un dispositif utilisé massivement l’année dernière.

Chômage et chômage partiel ont diminué les collectes

De plus, pour éviter l’arrêt complet de l’économie, les pouvoirs publics ont pris des mesures qui ont également grevé la collecte des acteurs de la prévoyance. On pense notamment à l’exonération de cotisations dans une branche particulièrement secouée par la crise : l’HCR (Hôtellerie Café Restauration). 

Ainsi, les institutions de prévoyance collective ont connu une baisse de 2,8% des cotisations collectées en 2020, alors que celles-ci avaient augmenté de 4,1% en 2019. Sur l’ensemble des trente premiers acteurs du secteur, le décrochage est moins important : -1,2%, car compensé par la résistance de la prévoyance individuelle : +1,6% (contre +3,5% en 2019) qui tire notamment beaucoup de la garantie des accidents de la vie, très dynamique (+5,4%).

Les inquiétudes se situent donc pour l’heure du côté des institutions de prévoyance pour salariés, qui se retrouvent très dépendantes de l’évolution de la situation économique. Même si l’activité pourrait reprendre dans le sillage de la campagne de vaccination, ce sont les défaillances d’entreprises qui sont particulièrement redoutée, quand cesseront les aides publiques qui les maintiennent à flot.

Une taxe Covid qui pourrait peser lourd sur les complémentaires santé

De plus, les organismes proposant aux salariés une complémentaire santé se retrouvent dans le viseur du gouvernement depuis le milieu d’année dernière. Les pouvoirs publics ont en effet estimé qu’en matière de santé, les complémentaires avaient réalisé d’importantes économies en remboursements. Il est vrai que les Français ont reporté indéfiniment un grand nombre de leurs rendez-vous médicaux en 2020, en particulier chez les spécialistes.

Pour cette raison, et pour compenser les dépenses de la Sécurité sociale, le gouvernement a imposée une taxe exceptionnelle d’1,5 milliard d’euros aux assureurs santé et mutualistes, payable cette année et en 2022. Sauf que pour les acteurs de la prévoyance collective le compte n’y est pas : ils affirment avoir davantage perdu en cotisations qu’économisé en remboursements.

Pour maintenir leurs comptes à l’équilibre, des solutions, peu souhaitables, sont envisagées, comme la résiliation unilatérale de certains contrats de branche, ou la révision des prestations à la baisse. Des décisions particulièrement difficiles à prendre à un moment où les salariés ont plutôt des besoins d’accompagnement accrus. 

Quels organismes de prévoyance s'en sortent le mieux ?

Pour ce qui est de la performance des principaux acteurs, l’Argus de l’Assurance vient de révéler son classement des acteurs de la prévoyance selon les cotisations récoltées en affaires directes. Sur le podium on retrouve Axa France, Malakoff Humanis et le Crédit agricole Assurances

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance décès

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES