Les assureurs incitent à une réforme sur la dépendance !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance décès > Les assureurs incitent à une réforme sur la dépendance !

Actualité de l'assurance

Assurance décèsVoir toute son actualité

Les assureurs incitent à une réforme sur la dépendance !

|
Consultations : 1904
Commentaires : 0
L'assurance dépendance refait débat

Selon une enquête réalisée par l’Optimind Winter, environ la moitié des assureurs travaillent sur la réforme des garanties dépendances. En effet, l’inexistence d’une réforme sur la dépendance n’apaise pas les ardeurs des compagnies d'assurance. Les nouvelles offres affluent sur le marché. Décryptage.

La plupart des professionnels de l’assurance décès, vie, ou l'assurance santé et bien d’autres encore œuvrent régulièrement pour la création de nouveaux produits.

Offrir une assistance avant la prévention

La politique de l’assistance avant la prévention fait partie des produits de dépendance. Les professionnels de l’assurance tentent aussi de faire un couplage prévoyance et retraite. Concernant l’objectif de l’offre, elle prévoit surtout une amélioration des garanties d’assurance et d’assistance avant la prévention. Selon Thibaud Hager, un manager chez Optimind Winter : « La volonté est de réduire le risque, pourtant les prestations de prévention existantes sont peu utilisées. Il faudrait que leur utilisation soit systématique, cela renchérirait bien évidemment le coût de la garantie. »

Dans tous les cas, environ 2/3 des acteurs travaillent en collaboration avec un réassureur. Cela est moins surprenant que la maîtrise du risque dépendance qui n’est pas vraiment partagée. Environ 39 % des répondants admettent avoir des difficultés à prévoir les dérives éventuelles du risque. Et les 13 % ont souligné le cas contraire. Comme l’explique Stéphanie Pastor, un manager chez Optimind Winter, « la dépendance demeure un risque jeune ».

En effet, les premiers contrats ne remontent que dans les années 80. Elle ajoute en plus qu’« 1/3 du risque dépendance concerne principalement les personnes âgées de 90 ans ou plus pour lesquelles il n’existe que peu d’observations, en plus avec la recrudescence des maladies altérant le cerveau comme l’Alzheimer, l’attention envers des personnes en perte d’autonomie a évolué. »

Par ailleurs, une grande majorité des participants à cette enquête n’ont pas d’idée sur l’impact de Solvabilité II concernant la rentabilité des offres de dépendance.

Que deviendra-t-il de l’APA (Aide personnalisée à l’autonomie) ?

Les acteurs dans le domaine de l’assurance attendent surtout du pouvoir public une clarification sur les prestations de base qui vont être versées ultérieurement. C'est-à-dire une évolution de l’APA. Cela dit, ils ont des avis partagés sur l’intérêt de la définition universelle de la dépendance et sur la labellisation publique des produits.

Selon les explications de Thibaud Hager et Stéphanie Pastor : « Si de telles initiatives pouvaient fluidifier le marché, les prises de décision dans le mauvais sens sont à craindre, si on ne considère que l’exemple de la grille AGIR. » Il faut noter que les acteurs dans l’assurance dépendance n’arrivent pas à se mettre d’accord entre eux à propos de ces sujets.

L’avis d’Assurland : il est donc évident que bon nombre d’assureurs exigent une réforme sur l’assurance dépendance. Toutefois, il existe encore plusieurs points qui font diverger les acteurs.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS