• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance décès

Un label public massivement souhaité dans l'assurance dépendance

Publié par le , Mis à jour le 27/06/2014 à 10:54

80 % des Français, qu’ils soient ou non concernés par le problème de perte d’autonomie, souhaitent la mise en place d’un label public. Une tendance mise à jour par le baromètre de l’OCIRP, regroupant différentes entités de prévoyance.

Les limites du système en place

Les groupes de protection sociale, les mutuelles et les assurances privés offrent aux personnes sujettes à une perte d’autonomie la possibilité de percevoir une rente mensuelle ou un capital. Une telle somme est destinée à pallier les éventuelles pertes de revenus générées par l’état de dépendance dans laquelle se trouve la personne. Les individus confrontés à ce problème disposent donc d’un grand nombre de choix en matière de contrats. Ces derniers diffèrent tant au niveau du coût que sur le plan des garanties.

C’est cependant à cause de ce grand nombre de choix que les Français réclament un label public : le manque de transparence des contrats ne leur facilite pas le choix. Raison pour laquelle une grande majorité d’entre eux souhaitent un label public qui pourrait leur permettre de disposer de plus d’informations et d’avoir la certitude de ne pas opter pour un contrat plus onéreux, donc désavantageux pour eux.

L’impopularité des assurances individuelles

Plus de la moitié des Français affirment aussi souhaiter un cadre collectif en matière d’assurance dépendance. Dans ce sens, les assurances individuelles ne reçoivent pas l’adhésion de tous. Cependant, peu nombreux sont ceux qui voteraient en faveur de l’intégration de cette garantie dans les mutuelles d’entreprise.

La tendance au vieillissement de la population française met la création de ce label public à l’ordre du jour. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES