Assurance habitation

800 habitations « directement impactées » par le séisme au Teil

Publié par le , Mis à jour le 14/11/2019 à 17:57

Un séisme ou tremblement de terre est une secousse pouvant provoquer d'importants dégâts matériels

Le lundi 11 novembre 2019, un séisme de magnitude locale de 5,4 sur l'échelle de Richter a provoqué beaucoup de dégâts à une dizaine de kilomètres de Montélimar. D'après les dires du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, 800 maisons ont été « directement impactées » par la violente secousse. La commune est encore en alerte.

Bâtiments fissurés, évacuations et relogements

Lundi 11 novembre, 11 heures 32 : un séisme frappe pendant quelques secondes la petite commune du Teil avec une magnitude de 5,4 en local (4,9 en magnitude de moment). L'effet est directement ressenti dans l'Ardèche et la Drôme. Lyon, Saint-Étienne, Grenoble, Avignon et même Marseille sont secouées par le tremblement de terre. Au Teil, au cœur de l'événement, les murs bougent et se fissurent. C'est le plus gros séisme observé en France depuis 16 ans.

Lors de son passage mardi après-midi sur le lieu du sinistre, Christophe Castaner peut constater les dégâts. « 800 maisons directement impactées est la réalité que nous sommes en trian de constater », a-t-il déclaré mercredi. D'après les témoignages des locaux, de nombreuses maisons sont fissurées, des toitures se sont effondrées et l'église de Mélas est partiellement détruite.

« J'étais tranquillement sur mon canapé, et d'un coup tout s'est mis à tomber, les meubles sont tombés, des fissures sont apparues sur les murs. Cela a duré six à dix secondes, mais ça a paru interminable. Sur le coup, on ne savait pas ce que c'était, mais on pensait que c'était un problème sur les centrales d'à côté ou un tir de mine de l'usine Lafarge voisine, mais vu la déflagration, on a eu rapidement la confirmation que c'était un tremblement de terre. (...) Les seules choses que l'on sait maintenant, c'est qu'il faut qu'on se prépare à une potentielle réplique. Quand on n'a jamais ressenti un tremblement de terre, ça fait bizarre, surtout que c'était vraiment intense. Tout le monde est un peu abasourdi », témoigne Valentin, un habitant du Teil à LCI.

Le maire de la commune a ouvert trois gymnases pour offrir un toit aux sinistrés. Ce ne sont pas moins de 250 personnes qui ont été relogées d'urgence pour la nuit. Ils ont été pris en charge par la sécurité civile, qui ont offert petit déjeuner et soutien psychologique. Heureusement, le séisme n'a pas fait de mort. Quatre blessés dont un grave s'ajoutent toutefois à un bilan déjà lourd.

L'état de catastrophe naturel évalué « dès mercredi prochain »

Après un tel événement, survient toujours la question qui fâche : qui va payer ? Selon la catégorie du sinistre, les assureurs prendront en charge différents types de dégâts. Si un sinistre est classé « catastrophe naturelle » et que vous disposez d'une garantie catastrophe naturelle, la plupart des dommages matériels seront couverts : habitation, mobilier, véhicules... Les dommages tels que les bien spécifiques non assurés (comme une œuvre d'art par exemple), les dommages corporels ou les vols suivant la catastrophe ne seront en revanche pas couverts.

Pour le séisme de Teil, l'état de catastrophe naturelle n'a pas encore été déclaré. La commission d'experts en charge de la reconnaissance de cet état a néanmoins annoncé qu'elle se réunirait « dès mercredi prochain » pour prendre une décision. Si cet état est déclaré, les sinistrés disposeront de dix jours pour déclarer les dommages auprès de leur assureur et ainsi bénéficier d'indemnisations.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES